Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

vendredi 30 novembre 2012

Dans les faits, la RDC est toujours sous embargo d’armes, selon Lambert Mende





« Le porte-parole de la Monusco a tout à fait raison lorsqu’il dit que depuis 2008, en principe, on a rayé la RDC de la liste d’entités qui ne peuvent pas acheter des armes. C’est juridiquement la réalité », a soutenu le porte-parole du gouvernement congolais.

Mais dans les faits, a-t-il ajouté, « nous ne pouvons pas acheter des armes à nos fournisseurs traditionnels qui sont spécialement des Occidentaux».


« Les armes qu’on a vues au défilé militaire du 30 juin 2010-lors de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance de la RDC- le peuple congolais les a payés parfois 10 fois plus cher que ne les paient ses voisins », a-t-il expliqué.


Pour Lambert Mende, « ce qui intéresse le peuple congolais, c’est ce qui se passe dans la réalité ».

« Sur le principe, il n’y a pas d’embargo, mais dans le fait il y a un embargo », a-t-il conclu.