Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

mercredi 4 septembre 2013

Défi lancé contre SAMY BADIBANGA: Vingt députés UDPS aux Concertations


«Aujourd’hui, il y a déjà à la disposition de l’organisateur une liste de 20 députés à laquelle vont s’ajouter d’autres noms car d’autres sont à l’extérieur et à l’intérieur du pays. Lorsque que ceux-là vont s’ajouter, comprenez que le nombre sera encore plus croissant», a déclaré Serge Mayamba. Conduite par le député élu de la circonscription électorale de la Tshangu, Serge Mayamba, une délégation de sept députés de l’UDPS a rencontré, le mardi 3 septembre 2013, Léon Kengo Wa Dondo, président du Sénat et Co-président du présidium des Concertations nationales afin d’obtenir des informations fiables quant à l’organisation de ce forum politique à venir et lui déposer une liste de 20 députés qui veulent y participer. Pour eux, ces informations sont nécessaires et capitales pour leur permettre de se prononcer définitivement quant à leur participation à ces assises. Occasion pour eux de soulever que toute déclaration faite dans le sens d’affirmer la non-participation de ce parti phare de l’Opposition n’est que singulière puisqu’elle n’engagerait que son auteur d’autant plus que lors d’un vote interne qu’ils ont organisé, la majorité d’entre eux a voté pour la participation active à ce forum national en regrettant le geste, selon lequel l’un de leurs est allé engager ce groupe sans consulter les votants.

Reconnaissant le rôle majeur que joue Kengo wa Dondo dans l’organisation de ce grand forum national, ces sept députés ont trouvé utile de le rencontrer afin d’obtenir des informations importantes pouvant leur permettre de travailler cette semaine afin de se prononcer pour leur participation définitive.
Quant à leur motivation à cette démarche politique parallèle, ils ont précisé que c’est parce qu’il y a un débat qui a été inutilement soulevé au sein de leur groupe. Ils ont informé à cet effet qu’un vote a été organisé à l’interne à l‘issue duquel, la majorité de députés avait voté pour la participation de l’UDPS à ces travaux.
Chose étrange, a fait savoir le député Serge Mayamba, un individu a eu du culot de venir engager tout le groupe sans consulter ceux qui ont voté.
«Nous trouvons que c’est irrationnel. Voilà pourquoi nous estimons pour notre part qu‘il faut soumettre ce genre des questions à l’examen du plus grand nombre afin de prendre une décision responsable », a-t-il martelé.
Pour Mayamba, c’est responsable comme leur parti n’a pas pris part aux travaux du groupe de contact qui était préparatoire. Et de préciser : « après examen de toutes les informations obtenues auprès du président du Sénat que nous puissions nous prononcer ». A cet effet, ces députés UDPS ont estimé qu’il faut mettre en avant plan l’intérêt de la population en lieu et place de l’intérêt individuel parce qu’en terme de forme, une seule personne n’a pas le droit de parler au nom et pour le compte de tout le groupe sans recueillir préalablement l’avis des uns et autres.
Après leurs échanges avec Kengo, ils ont indiqué que ce dernier a reconnu le rôle de l’UDPS en tant que parti majoritaire et important de l’Opposition. «C’est donc au regard de celte valeur que nous voulons donner une véritable impulsion à tout ce qui ni va se faire après», a laissé entendre Serge Mayamba tout en signifiant que la déclaration faite par Samy Badibanga était très singulière parce que ceux de l’UDPS qui acceptent d’y participer sont plus nombreux. «Aujourd’hui, il y a déjà à la disposition de l’organisateur une liste de 20 députés à laquelle vont s’ajouter d’autres noms car d’autres sont à l’extérieur et à l’intérieur du pays. Lorsque ceux-là vont s’ajouter, comprenez que le nombre sera encore plus croissant », a déclaré cet élu de la Tshangu.

SN