Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

jeudi 17 novembre 2011

Exode massif des familles des kanambistes à Brazzaville




Source Internet:menarolain@yahoo.fr

Depuis quelques mois, l’on assiste à l'afflux de plus en plus appuyé à Brazzaville, capitale de la République du Congo, des familles de certains barons du régime de l'imposteur. Si nous nous sommes tus au début, c’était pour mieux observer le rythme, convaincu que c’aurait pu être des cas isolés. Mais depuis deux semaines, le port de Yoro, l’équivalant du port de Kingabwa chez nous, accueille de plus en plus des déménagements avec biens mobiliers etc.
A titre d'exemple, c’est depuis le mois de mai dernier que Modeste Bahati Lukwebo, baron du régime parmi tant d'autres, a fait installer femme et enfants à Brazzaville. Nous connaissons l'adresse, mais nous la gardons encore pour nous.
Les voilà donc, ces prédateurs, ces pyromanes : après avoir mis le pays en coupe réglée, après avoir massacré nos frères et sœurs, violé nos femmes, mères et sœurs, ils ne pensent plus qu'à décamper. Mais cette ci, Brazzaville sera leur cimetière.
Nous sommes conscients des difficultés qui sont les nôtres, nous les patriotes résistants, à évoluer dans un environnement comme celui de Brazzaville, mais une chose est sûre :ils ne se la couleront jamais douce à Brazzaville.
Une dernière chose, c’est l'aspect cocasse du phénomène : depuis l’arrivée de l'AFDL au pouvoir à Kinshasa, ces gens se sont époumonés à accuser le président Sassou Nguesso et son pays de tous les maux d’Israël. Mais voilà que la tempête s’annonce, et leur premier réflexe est d’aller s’abriter chez ce même Sassou, leur pire « ennemi » d’hier .

GRARC