Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

mercredi 5 octobre 2011

SHE OKITUNDU AURAIT-IL QUITTÉ LE PPRD?

L'opinion congolaise se pose la question de savoir si monsieur Léonard She Okitundu a quitté le bateau PPRD en dérive. En effet, on trouve son nom sur la liste électorale de Kinshasa Lukunga sous le label d'un autre parti que le PPRD pour lequel il a été élu sénateur en 2006. Il est à présent candidat du PPPD.


Depuis quand a-t-il délaissé le parti pour lequel il est parmi les fondateurs, parti qui lui a donné tous les avantages?


Ou alors, serait-ce un jeu illégal et incivique instauré par le PPRD pour avoir plusieurs candidats dans une circonscription et se donner toutes les chances d'avoir plusieurs élus?



Kinshasa Kinshasa I Lukunga PPPD 932 NYOKA KAYIBA ERNESTINE
Kinshasa Kinshasa I Lukunga PPPD 933 SHE OKITUNDU LUNDULA LEONARD
Kinshasa Kinshasa I Lukunga PPRD 934 BALENGA KKATALAY THOTO



Les partis politiques qui ont aligné plus de candidats que le nombre de sièges à pourvoir dans une circonscription violent l’alinéa 2 de l’article 22 de la loi électorale.

Cet article stipule qu’une liste présentée par un parti politique, un regroupement politique ou une candidature présentée par un indépendant est déclarée irrecevable lorsqu’elle porte un nombre de candidats supérieur au nombre maximum fixé pour chaque circonscription.



Partant de ces faits, s'il s'avère que monsieur Okitundu n'a pas démissionné du PPRD mais en même temps qu'il est candidat du PPPD, le parti présidentiel tomberait sous le coup de l'article 22 et se verrait exclure dans plusieurs circonscriptions.
Au Bandundu seulement, le PPRD aligne au moins 126 candidats pour 57 sièges.
Il faut également ajouter les cas du Palu et du PA dont les membres en règle sont repris sous d'autres partis:


Bandundu Masimanimba PPPD 240 KAZALWA MAYANGA BERNARD 
(Bernard Kazwala est député-sortant du PALU)


Bandundu Masimanimba ATD 53 FUNDATELA OLLEYSA JOACHIM
Jusqu'à récemment, monsieur Fundatela a été la pomme de discorde entre le PA et l'ARC. Il est membre en règle du PA et rien ne démontre qu'il a quitté ce parti.


Si fraude il y a, ça ne touche pas uniquement le PPRD. Il faut élargir le contrôle    aux autres partis de la MP comme le PALU et le PA.