Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

vendredi 12 octobre 2012

République Démocratique du Congo :




 libération d’un opposant politique


Le Parti socialiste apprend avec soulagement la libération du député congolais et président de la Démocratie chrétienne, Eugène Dioumi Ndongala.

Enlevé en plein jour le 27 juin 2012 par les services de sécurité de l’Etat, son lieu de détention reste à ce jour toujours inconnu. Le Parti socialiste souhaite que toute la lumière soit faite sur les circonstances de cette détention. Le Parti socialiste a toujours pensé que cet enlèvement était motivé pour contrecarrer les activités de cet animateur de l’opposition, mobilisée autour du principal opposant, Etienne Tshisekedi. 

Le Parti socialiste avait dénoncé l’absence de transparence du scrutin présidentiel du 28 novembre. Il soutient la déclaration du président François Hollande qui a qualifié cette semaine de « tout à fait inacceptable » la situation de la démocratie en République démocratique du Congo.