Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

mercredi 9 janvier 2013

Le Rwanda hostile à des drones de l'Onu dans l'Est du Congo.

Non mais quelle blague! quel culot!
Le Rwanda s'oppose à ce qu'il y ait des drones pour surveiller l'Est de la RDC.
Pour Kagame, l'Est du pays est déjà au Rwanda      Shocked



Le Rwanda hostile à des drones de l'Onu dans l'Est du Congo.

Le Rwanda s'est opposé mardi au projet des Nations unies d'utiliser des drones de surveillance dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) afin de renforcer les moyens d'action des casques bleus de la Monusco.

De source diplomatique, on rapporte que les Rwandais ont prévenu le Conseil de sécurité que les casques bleus de la Monusco seraient considérés comme des "belligérants" s'ils déploient des drones dans l'Est congolais.


http://7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=41073:le-rwanda-hostile-a-des-drones-de-lonu-dans-lest-du-congo&catid=45:other




Le Rwanda hostile à des drones de l'Onu dans l'Est du Congo. Very Happy

http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL5E9C901O20130109

Le Rwanda s'est opposé mardi au projet des Nations unies d'utiliser des drones de surveillance dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) afin de renforcer les moyens d'action des casques bleus de la Monusco. Very Happy

Kigali dit ne pas vouloir que l'Afrique devienne le laboratoire d'équipements pour des services de renseignement étrangers. Very Happy

Le recours à ces appareils sans pilote a été exposé par Hervé Ladsous, secrétaire général adjoint de l'Onu chargé des opérations de maintien de la paix, lors d'une session à huis clos du Conseil de sécurité, a-t-on appris de sources diplomatiques. bom

L'idée n'est pas nouvelle: l'Onu demande de tels drones de surveillance depuis 2008. Basketball

La requête n'a jamais été acceptée, mais a été relancée ces dernières semaines avec la progression des rebelles du M23 dans la province du Nord-Kivu, dont les casques bleus de la mission de stabilisation de l'Onu au Congo n'ont pu enrayer l'avancée.

Le Rwanda, qui doit se défendre des accusations lancées par des experts de l'Onu selon lesquels les rebelles du M23 bénéficient de son soutien, a clairement estimé que la demande d'Hervé Ladsous était prématurée.

"Il n'est pas avisé d'utiliser un équipement sur lequel nous n'avons pas suffisamment d'informations", a dit à Reuters le numéro deux de la délégation rwandaise à l'Onu, Olivier Nduhungirehe.

"L'Afrique ne deviendra pas un laboratoire pour du matériel de surveillance étranger", a-t-il ajouté. pirat

Le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon, doit remettre dans les prochaines semaines au Conseil de sécurité un rapport sur les moyens de renforcer la Monusco, dont les insuffisances ont été mises en lumière par la prise de Goma en novembre. Les rebelles du M23 ont tenu la capitale du Nord-Kivu, à la frontière avec le Rwanda, pendant onze jours avant de s'en retirer.

De source diplomatique, on rapporte que les Rwandais ont prévenu le Conseil de sécurité que les casques bleus de la Monusco seraient considérés comme des "belligérants" s'ils déploient des drones dans l'Est congolais. tongue tongue

Olivier Nduhungirehe a précisé qu'il était vital de faire le jour sur les implications que de tels moyens aériens auraient sur la souveraineté territoriale des Etats de la région. 

(Henri-Pierre André pour le service français)

Réaction de Mfumu Ntoto




Une rencontre de haut niveau entre deux grandes personnalités:

 Monsengwo et Tshisekedi se sont concertés



Pendant plus d’une heure, l’archevêque de Kinshasa et le président de l’UDPS n’ont pas manqué de passer au peigne fin la situation politique de l’heure compte tenu du rôle de chacun en RDC.

Le Centre Lindonge situé dans la commune de Limete à Kinshasa a servi de cadre le lundi 7 janvier à une rencontre de haut niveau entre deux grandes personnalités de la RDC. Le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya a reçu à cet endroit qui est le siège de l’Archevêché catholique le président de l’UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social), Etienne Tshisekedi wa Mulumba qui était accompagné de son épouse, Marthe Kasalu et de son directeur de cabinet, Albert Moleka. Ces deux sommités ont mis près de deux heures à se parler.

http://www.7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=41070:une-rencontre-de-haut-niveau-entre-deux-grandes-personnalites-monsengwo-et-tshisekedi-se-sont-concertes&catid=35:la-tempete-des-tropiques

Ndeko Eliézer, tokomi wapi na Roger Lumbala?


Ndeko Eliézer, tokomi wapi na Roger Lumbala?



Roger Lumbala « n’est pas surpris » par l’invalidation de son mandat de député


Roger Lumbala « n’est pas surpris » par l’invalidation de son mandat de député



Roger Lumbala a déclaré ce mercredi 9 janvier à Radio Okapi ne pas être surpris par l’invalidation de son mandat de député. Mais il a estimé que la procédure de son invalidation intervenue mardi par vote « n’a pas respecté le règlement intérieur de l’Assemblée nationale».
« En session extraordinaire, on ne peut traiter que des sujets inscrits à l’ordre du jour. Une fois de plus, la loi a été violée et ça me renforce dans ma conviction de continuer ma lutte », a-t-il poursuivi. Au cours de la plénière du mardi 8 janvier, les députés ont invalidé le mandat de Roger Lumbala, estimant pour la plupart d’entre eux qu’il a trahi la RDC en s’affichant publiquement avec les rebelles du M23 et en les soutenant.

http://radiookapi.net/actualite/2013/01/09/rdc-roger-lumbala-nest-pas-surpris-par-linvalidation-de-son-mandat-de-depute/