Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

jeudi 21 avril 2016

En déplacement de tous les enjeux d’ici là : Joseph Kabila entre honneur et dignité à Paris et Washington









En déplacement de tous les enjeux d’ici là : Joseph Kabila entre honneur et dignité à Paris et Washington






























En plus du climat, il ne manquera pas de s’entretenir avec ses interlocuteurs français et américains de son imminente succession.
D’après des sources dignes de foi, le Chef de l‘Etat de la RDC Joseph Kabila séjournera respectivement à Paris et Washington au courant de ce mois d’avril.

Dans la capitale française, J. Kabila aura à présider des réunions de haut niveau des pays les moins avancés (PMA) dont il assure présentement le leadership. Les PMA constituent l’instance de suivi de la COP 21 de Paris sur les changements climatiques à travers le monde.

Après les réunions qu’il présidera dans la capitale française, Joseph Kabila ira s’entretenir avec les hauts responsables américains sur le même sujet à Washington.

Mais au moment où le Président s’apprête à faire le voyage de Paris et Washington, les deux grandes puissances occidentales ayant pesé de tout leur poids pour faire voter massivement la Résolution 2277 du Conseil de sécurité des Nations Unies, la guerre des requêtes en interprétation des articles 70, 103 et 105 (Côté Majorité présidentielle) de la Constitution bat son plein auprès de la Cour constitutionnelle à Kinshasa … mais pourquoi?

Un immense héritage!
Deux réponses à cette question sont plausibles. D’une part, la Majorité présidentielle persiste dans sa démarche consistant à obtenir un troisième mandat pour son autorité morale. Ce, malgré les prescrits de la Constitution. D’autre part, l’Opposition persiste à renvoyer la Majorité présidentielle à l’article 220 de la Constitution qui fixe le mandat du Président de la République à cinq (5) ans renouvelable une (seule) fois!

Or, cette guerre de requêtes en interprétation des articles précités ainsi que la nature même et le rôle joué jusque-là par la Cour constitutionnelle de la RDC intéressent au plus haut point la France et les Etats-Unis que J. Kabila s’apprête présentement à visiter.

Contrairement à ce que pensent certains observateurs, les hôtes français et américains du Chef de l‘Etat de la RDC ne s’intéresseront pas seulement aux questions ayant trait au climat au cours des entretiens qu’ils auront avec ce dernier.

Dès lors, il est acquis que Joseph Kabila sera poussé par ses interlocuteurs à parler de sa succession déjà imminente!

En effet, à Paris comme à Washington, l’opinion publique est scandalisée de constater que la Majorité présidentielle s’occupe de plus en plus de son maintien au pouvoir et de moins en moins de l’honneur et de la dignité de son autorité morale après plus d’une décennie de travail que le peuple n’a pas appréciée!

A la veille de l’important déplacement du Président Kabila en Occident et de la tenue imminente du dialogue politique inclusif, la Majorité présidentielle se devrait de mettre dans la bouche de ce dernier un discours tout-à-fait aux antipodes de ses stratégies actuelles de maintien au pouvoir en vue de rassurer les partenaires extérieurs au sujet de l’avenir de la RDC dans le concert de nations vues de Paris et Washington !

Il s’agira là d’un, immense héritage que le Chef de l’Etat de la RDC aura ainsi laissé à son peuple pour l’éternité.

Par BAMPORIKI CHAMIRA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire