Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

samedi 17 septembre 2011

MAÎTRE DIDIER CHALEUR, LE « POMBA » DU PPRD, EN FUITE

DIDIER CHALEUR, un adepte des arts martiaux et membre attitré du PPRD est en fuite après la mort de quelques membres de l’UDPS dont il semblerait être le commanditaire ou plutôt l'exécutant.  Le parti du Président de la République l’a embauché pour sa notoriété sportive à Kinshasa en assumant le rôle de garde du corps de certains cadres du Parti. Il est connu de tous que des gars communément appelés sportifs, terrorisent nos cités à la force de leurs biceps et du surnombre. Pour illustrer cet état de chose, notez que ces inciviques ne payent pas leur billet de transport et que si par malheur un conducteur se mettait au travers de leur chemin, il sera molesté, sa recette journalière confisquée et disparaîtront immédiatement. Ces donc de ces jeunes délinquants que le parti cher à Joseph Kabila fait appel pour attaquer les adeptes de l’Opposition, spécialement ceux de l’UDPS.

Tout est parti de la marche de revendication de l’UDPS, parti cher à Etienne Tshisekedi, qui avait constaté certaines irrégularités dans le chef de la CENI. Pour contrer cette marche, le PPRD a aligné en même temps ces militants sportifs armés de machettes, gourdins et autres armes blanches et contendantes et les a postés aux alentours  du boulevard du 30 juin pour semer panique et terreur parmi les membres de l’UDPS.
Avec à l’évidence, l’appui de la police, des FARDC, de la Garde Présidentielle et autres services spéciaux au cas où les sportifs seraient débordés par les partisans d’Étienne Tshisekedi.

                                                  Avec un tel laissez passer, les amis de maître Chaleur se sont allègrement « promenés » parmi les militants de Tshisekedi, distribuant par-ci et par-là quelques petits « coups de couteau inoffensifs ». Ces derniers n’auront d’autres ressources que la fuite mais auraient laissé un bilan lourd sur le terrain : 3 morts. Des innocents morts pour avoir manifesté pacifiquement comme l’autorise la constitution congolaise.

Dans cette confusion, les manifestants qui avaient remarqué la présence de maître Didier Chaleur à la tête du commando punitif du PPRD, s’étaient promis de se venger sur sa personne car connaissant bien ses habitudes et ses quartiers. C’est ainsi que ses proches seront informé de l’action qui se préparerait contre le sportif du PPRD.


                                                   C’est dans cette perspective que le Pouvoir de Kinshasa a mis à la disposition de la famille de Didier Chaleur deux policiers pour la protection de son bar à Ngaba, lui-même étant pour le moment invisible. Il est étonnant de constater que la Police Nationale doive protéger un débit de boisson d’un délinquant alors qu’elle a plusieurs dossiers chauds qui n’ont pas trouvé de solutions faute d’hommes.


Où allons-nous avec le régime Kabila qui souffle le chaud et le froid en même temps, selon que vous soyiez noir ou blanc et ce, malgré sa mythique « tolérance zéro ».  Comme le clamaient les militants de l’UDPS, nous disons aussi : « KABILA DOIT PARTIR »


                                        Voici  la photo de la terrasse 2 PAS 2PAS de maître Didier chaleur et deux policiers pour la garder. Incroyable!
                                                           
SAM, Correspondance particulière







1 commentaire:

  1. aza zoba ye didier po atelema po mbokana ye,ye azo telema pona monguna as azui mbongo,na ye na ba kuluna na ye ba ko kufa.niama na ye zoba atanga at classe te .

    RépondreSupprimer