Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

samedi 17 septembre 2011

Même morts, nous ne sommes plus en sécurité!

En 2010, alors que Floribert Chebeya qui avait rendez-vous avec le chef de la police, le général Numbi, son corps a été retrouvé plusieurs km loin des bureaux du général. Il a été vraisemblablement assassiné et pour masquer leur crime, les assassins ont manipulé la dépouille en y laissant des objets tendancieux tels : préservatifs, ongles féminins, mèches, ...

Toujours la même année, Armand Tangulu avait tenté de jeter un petit caillou sur la voiture blindée de Joseph Kabila. Arrêté par les sbires du gouvernement, il est sauvagement battu et incarcéré dans les geôles du Pouvoir à la IIè Cité de l'OUA où il est découvert mort.
Le chantre Lambert Mende, ministre des communications nous apprendra qu'il s'est suicidé avec le lacet de son oreiller comme si les prisons congolaises avaient ce luxe.
Quelques jours plus tard, son corps fût dérobé de la morgue et enterré nuitamment par les services.

Septembre 2011, les "Pomba et Kuluna" du gouvernement et la "Police Nationale" attaquent des partisans d'Étienne Tshisekedi. Des blessés et morts sont dénombrés dans la confusion du côté de l'Opposition. Une fois de plus, les dépouilles des deux morts sont volées à la morgue par des éléments en uniforme.

Dans la situation actuelle de la RDC, qui d'autre peut permettre ces vols si ce n'est l'autorité (im)morale du PPRD? Et à qui ça profite?
Sous d'autres cieux, ça s'appelle "OUTRAGE À CADAVRE" et de lourdes peines s'en suivent généralement.

Même morts, nos morts ne profitent pas du repos qui leur est dû. Ils ne sont plus en sécurité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire