Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

jeudi 21 mai 2015

Dialogue : la mise au point de l’UDPS




























Dialogue : la mise au point de l’UDPS


A la suite des déclarations diverses versées dans l’opinion sur le dialogue politique par certains compatriotes, l’UDPS fait la mise au point que voici :
1. L’élection présidentielle couplée aux législatives du 28 novembre 2011 qui devaient permettre à notre peuple de désigner le Président de la République appelé à présider aux destinées du pays pendant 5 ans ainsi que les Députés devant assurer la représentation nationale ont malheureusement replongé la RD. Congo dans une crise algue de légitimité.
Cette situation est due au fait que le candidat élu par la majorité du peuple en l’occurrence Monsieur Etienne TSHISEKEDI wa MULUMBA, a été empêché d’exercer le pouvoir. La majorité des Députés qui siègent ont, tout simplement été nommés.

Il y a donc crise mettant face à face le Président réellement élu, détenteur de la légitimité, au Président ayant l’effectivité du pouvoir.
2. Réunis à Addis-Abeba à la demande du Secrétaire Général de l’ONU et en sa présence, l’Union Africaine entendue, les dirigeants africains ont signé en date du 24 février 2013 l’Accord-cadre d’Addis-Abeba qui a donné mandat au Représentant Spécial du Secrétaire Général de l’ONU de promouvoir, par ses bons offices, le dialogue politique mettant autour de la table les parties congolaises en vue d’aboutir à la réconciliation, la démocratie et à la tenue des élections libres, transparentes, crédibles et apaisées en République Démocratique du Congo.
3. C’est en se référant à l’Accord-cadre d’Addis-Abeba et aux trois Résolutions du Conseil de Sécurité des Nations-Unies que le Président élu et Président de l’UDPS a rendu publique, le 18 février 2015, la Feuille de route de l’UDPS, par laquelle il indique la voie de sortie de la crise qui sévit avec acuité dans le pays.
4. Dans cette Feuille de route, deux préoccupations majeures sont exprimées, qui doivent être réglées pacifiquement et de façon consensuelle à l’issue des discussions entre filles et fils du Congo, à savoir le contentieux électoral de 2011 et l’organisation des élections générales 2015-2016 dans le strict respect du calendrier électoral et sans permettre ne fût-ce qu’une seule minute de glissement.

5. Notre peuple dont le Président élu a félicité tout récemment la maturité politique aura compris que le dialogue demandé est l’unique rampe de salut sur la voie de la recherche d’un indispensable consensus devant nous permettre d’avoir des élections apaisées en 2016 nous épargnant des tragédies, des souffrances et des morts inutiles.
6. Les procès d’intention, les gesticulations diverses et autres fuites en avant auxquels recourent certains de nos compatriotes réunis dans «L’OPPOSITION DE LA CHAISE PLEINE, A RESULTAT ZERO », ne cadrent nullement avec les nobles objectifs du dialogue. Ces compatriotes, après avoir participé activement aux fameuses «concertations nationales » du Palais du Peuple pour la plupart et d’autres ayant reconnu Monsieur KABILA comme Président à mandat courant jusqu’en 2016, se fourvoient aujourd’hui dans des contradictions. Un tel comportement n’honore pas la classe politique congolaise.
Notre peuple demande à chacun de se ressaisir pour qu’à travers le dialogue politique nous puissions tous ensemble mettre fin à l’impasse qui bloque le fonctionnement de notre pays.

7. L’UDPS invite toutes celles et tous ceux qui n’ont pas encore pris connaissance du contenu de sa feuille de route et qui se poseraient encore des questions sur le dialogue, la manière de résoudre l’actuelle crise de légitimité, l’organisation des élections apaisées dans l’observance absolue des délais constitutionnels, de se la procurer afin de s’en imprégner et d’en faire chacune et chacun son bréviaire jusqu’à la clôture des travaux du dialogue politique de tous les espoirs.
Fait à Kinshasa, le 19mai 2015
Bruno Tshibala Nzenzhe
Porte-parole

http://7sur7.cd/new/dialogue-la-mise-au-point-de-ludps/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire