Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

jeudi 14 mai 2015

En direct: suivez la tentative de coup d'Etat au Burundi


En direct: suivez la tentative de coup d'Etat au Burundi

Le général Godefroid Niyombaré arrive à la RPA, le 13 mai au soir.

[...]
Les heures sont données en temps universel (TU),

20h55 : dans plusieurs quartiers de la capitale, des tirs ont été entendus alors que les négociations sont toujours en cours entre officiers de l'armée burundais, négociations tendues entre pro et anti-troisième mandat.
19h40 : selon les informations recueillies par notre correspondant à Bujumbura, il y a encore une heure, les deux camps en discussion paraissaient d’accord pour écarterPierre Nkurunziza. Il semblerait néanmoins qu’en ce moment un groupe d’officiers de l’ancienne rébellion CNDD-FDD, le parti actuellement au pouvoir ne veulent pas voir écarter leur chef de file. La tension serait donc montée d’un cran dans ces pourparlers, mais les deux parties rappellent leur volonté de trouver une solution pacifique à cette crise. Ils affirment vouloir trouver un accord avant demain matin pour éviter de nouvelles violences.
18h00: dans un message à la radio, le général putschiste affirme avoir « beaucoup » de soutiens au sein de l'armée et la police.
17h45 : la Maison Blanche appelle toutes les parties à déposer les armes au Burundi après la tentative de coup d'Etat contre le président Pierre Nkurunziza.
17h30 : la nuit est tombée à Bujumbura. La situation est calme et tout le monde est rentré chez soi. Les rues sont désormais vides. Les médias continuent à émettre et à évoquer la situation. Les discussions entre les militaires se poursuivent alors que la société civile et l’opposition ne se sont pas prononcées quant à leur positionnement dans cette crise
17h05 : retrouvez le portrait du général Godefroid Niyombaré sur le site rfi.fr
16h50 : pas de nouvelle de l’arrivée du président Nkurunziza au Burundi. En Tanzanie, selon notre envoyé spécial permanent, Bruno Minas, des rumeurs circulent pour évoquer un possible départ en direction de Kampala en Ouganda, n’ayant pu atterrir à Bujumbura où l’aéroport est fermé.
16h30 : le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon appelle au « calme et à la retenue ».
16h25 : à retrouver sur rfi.fr, l’analyse de la situation par Thierry Vircoulon, chercheur à l'International crisis group.
16h20 : près de l’aéroport, les manifestants ont quitté la route à la demande des militaires.
16h00 : Daniel Finnan, l’envoyé spécial du service anglais de RFI, signale que l’aéroport semble fermé. Personne ne peut y entrer. Des équipes de l’aéroport ont été vues quittant les lieux en bus alors que des colonnes de militaires entraient dans l’enceinte.
15h54 : premier bilan de cette journée de contestation, la Croix-Rouge annonce trois morts, dont un policier, et 66 blessés.
15h40 : l’envoyée spéciale de RFI à Bujumbura, Sonia Rolley, évoque des pneus brûlés devant le principal commissariat de police et des petits groupes de jeunes continuent de crier victoire.
[...]"



 http://www.rfi.fr/afrique/2min/20150513-burundi-ex-chef-etat-major-affirme-destitution-nkurunziza-niyombare/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire