Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

vendredi 24 février 2012

Refus de l’office religieux en mémoire de Katumba :


André Kimbuta adresse ses vives protestations à Monsengwo ! 
Kinshasa, le 24/02/2012 
Le Président de l’Interfédéral PPRD/Ville de Kinshasa, M. André Kimbuta a adressé une lettre de protestation à l’Archevêque de Kinshasa, à cause de l’interdiction de la messe de suffrages en mémoire de l’Honorable Augustin Katumba Mwanke, devant être organisée le 16 février 2012. Pour André Kimbuta, cette prise de position a suscité un émoi considérable et une grande frustration parmi les organisateurs et invités à ladite cérémonie dont la plupart sont, du reste, des fidèles catholiques. Tout en reconnaissant que l’Eglise catholique demeure le havre commun qui jouera son rôle de rassemblement du peuple de Dieu, André Kimbuta et tous les membres de l’Interfédéral PPRD/Ville de Kinshasa espèrent connaître les raisons qui ont justifié ce traitement réservé à leur parti. Ci-dessous, l’économie de la lettre adressée à l’Archevêque de Kinshasa. République Démocratique du Congo Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie PPRD/Ville de Kinshasa Kinshasa, le 20 FEB 2012 Trnasmis copie pour information : - Au Camarade Secrétaire Général du PPRD à Kinshasa/Gombe A Monseigneur l’Archevêque de Kinshasa à Kinshasa/Limete Concerne : Messe de suffrages en mémoire de l’Honorable Augustin KATUMBA MWANKE Protestation Monseigneur l’Archevêque Nous avons l’honneur de vous approcher à l’effet de vous faire part de la frustration que nous avons vécue et ressentie consécutivement à la décision interdisant la célébration de l’office religieux mieux identifiés en concerne. En effet, dans la soirée du 14 février 2012, les services de l’Interfédéral PPRD/Kinshasa sont entrés en contact avec l’Abbé Jean Paul LWANGA, Recteur de la Cathédrale Notre Dame du Congo, pour solliciter la célébration, le 16 février 2012 à 17 heures, d’une messe de suffrages pour le repos de l’âme de l’Honorable Augustin KATUMBA MWANKE, membre fondateur de notre parti, décédé le dimanche 12 février 2012 des suites du crash survenu à l’aéroport de Kavumu dans la Ville de Bukavu. Ayant reçu l’accord de principe de Monsieur l’Abbé Recteur, un communiqué avait été publié par nos soins invitant les camarades du parti et toutes les personnes qui ont connu l’illustre disparu à effectuer le déplacement de la Cathédrale Notre Dame pour se recueillir étant donné que l’inhumation intervenait le même jour dans sa ville natale de Pweto dans la province du Katanga. Aussi, contre toute attente, nos services recevront, à quelques heures de la cérémonie, un appel de l’Abbé Recteur nous signifiant l’impossibilité de célébrer cet office religieux. Vous conviendrez avec nous, Monseigneur l’Archevêque, que cette prise de position a suscité un émoi considérable et une grande frustration parmi les organisateurs et les invités à ladite cérémonie dont la plupart sont, du reste, des fidèles catholiques. En effet, nous ne pouvions concevoir que notre Alma Mater refuse à un de ses fils en situation régulière avec elle, non frappé d’interdiction ou d’une quelconque mesure d’excommunication et qui, par ailleurs, pratiquait régulièrement sa foi, le droit de bénéficier d’une messe de suffrages pour le repos de son âme. Voilà pourquoi, Monseigneur l’Archevêque, nous avons tenu respectueusement, au nom de tous les camarades offensés par cette décision, à exprimer à notre pasteur nos vives protestations. Restant à votre disposition pour connaître les raisons éventuelles ayant justifié le traitement réservé à notre parti, nous demeurons convaincus que l’Eglise Catholique est notre havre commun et qu’à ce titre, elle jouera toujours son rôle de rassemblement du peuple de Dieu. Recevez, Monseigneur l’Archevêque, l’assurance de notre parfaite considération. André Kimbuta Président de l’Interfédéral PPRD/Ville de Kinshasa

La Pros.    

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire