Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

samedi 5 octobre 2013

JOSEPH KABILA REÇOIT LE RAPPORT FINAL DES CONCERTATIONS NATIONALES


JOSEPH KABILA REÇOIT LE RAPPORT FINAL DES CONCERTATIONS NATIONALES

Ce samedi au Palais du peuple
Le chef de l’Etat préside, ce samedi 5 octobre, la cérémonie solennelle de clôture des Concertations nationales.


La clôture des travaux des Concertations nationales intervient, ce samedi 5 octobre, au Palais du peuple. C’est le président de la République, Joseph Kabila, qui va procéder à la clôture solennelle de ces assises, destinées  à consolider la cohésion nationale et à renforcer l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire national.
Cette cérémonie qui connaîtra  la participation de tous les délégués, scelle ainsi l’atterrissage en douceur des travaux de ce forum national. Elle constitue une  preuve de conciliation de toutes les perceptions sur les questions essentielles de la République, notamment la conjuration de toute tentative de déstabilisation des institutions et l’accélération du développement du pays dans la paix et la concorde.
Avant de prononcer son discours de clôture, Joseph Kabila se verra remettre le rapport final des Concertations nationales après que cela soit lu par le présidium composé des présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat.
Pour le président de la République, la partie ne sera pas du tout terminée, dans la mesure où un prochain rendez-vous devra le mettre aux prises avec la Nation devant l’Assemblée nationale et le Sénat réunis en Congrès, en présence des chefs des corps constitués, des délégués aux Concertations nationales, du corps diplomatiques et des invités, pour rendre compte des conclusions et recommandations des Concertations nationales.

Intégration des besoins sociaux
Hier vendredi 4 octobre, les délégués aux Concertations nationales réunis en plénière ont validé les conclusions et recommandations de la thématique 2 axée sur l’économie, le secteur productif et finances publiques.
Le rapport présenté souligne la nécessité du changement de l’orientation économique pour parvenir à la relance de l’économie nationale. Il appuie l’intégration des besoins sociaux, des impératifs de dépense du pays ainsi que des aspirations aux progrès dans la nouvelle orientation proposée.
Le gouvernement  devra mettre en œuvre une politique volontariste et puissamment socio-économique articulé entre un choix sectoriel et une option socio-économique.
Selon ce rapport, le choix sectoriel doit être axé sur une agro-industrie ayant trois missions: produire les denrées de base importés à ce jour, satisfaire à un coût supportable les besoins de consommation intérieure et réduire la dépendance, la vulnérabilité extérieure et les plages de la famine du pays, et développer, notamment une industrie nationale de transformation des produits locaux en vue de créer les emplois par milliers.
S’agissant de l’option socio-économique, elle consiste à un soutien ferme et multiforme à la classe moyenne dans toutes ces catégories. Par ailleurs, l’accélération de la mise en place du Conseil économique et social, l’amélioration des traitements des agents et fonctionnaires de l’Etat, la poursuite et l’amélioration du climat des affaires et la dotation au secteur de l’agriculture d’un budget avoisinant les 10% du budget national, figurent également parmi les recommandations formulées"


http://lepotentielonline.com/site2/index.php?option=com_content&view=article&id=3186:joseph-kabila-recoit-le-rapport-final-des-concertations-nationales&catid=85:a-la-une&Itemid=472&lang=en

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire