Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

mardi 26 août 2014

Divergences consommées, hier, au Bureau politique de la Majorité présidentielle : La MP au bord de l’éclatement





Divergences consommées, hier, au Bureau politique de la Majorité présidentielle : La MP au bord de l’éclatement

La Majorité présidentielle (MP) est loin de parler le même langage au sujet de la révision constitutionnelle projetée par certains ténors du Pprd, le parti présidentiel. Si la rupture n’est pas encore déclarée, elle semble bien profiler à l’horizon, à en juger par les fissures apparues à la réunion du Bureau politique de la Majorité présidentielle (MP) tenue, hier, à la ferme présidentielle de Kingakati. Sous la présidence de Joseph Kabila, autorité morale de la MP, les partisans et les anti-révision constitutionnels se sont farouchement opposés au cours de cette rencontre sans parvenir à un quelconque consensus, a indiqué hier une source proche du Bureau politique de cette famille politique.
Conduits par le Pprd, les partisans de la révision constitutionnelle à cette réunion ont multiplié, en vain, les arguments pour tenter de justifier leur démarche politique. Ils ont notamment mis en exergue leur volonté de recourir au referendum populaire pour opérer cette modification constitutionnelle. Ils ont également promis de consulter et de sensibiliser différentes couches de nos populations avant de lancer la campagne pour la révision de la constitution. Bref, ils ont soutenu vouloir appliquer les prescrits de la constitution pour la modifier.
 
Face à eux, le groupe du refus ‘conduit par le Msr est resté droit dans ses bottes défendant, point par point, les positions exprimées, il y a deux semaines, par le 2ème parti de la majorité présidentielle. Le groupe rejette toute tentative de modification de la constitution, qu’elle juge inopportune moins de dix ans après son adoption par référendum. Le camp de refus n’est surtout pas disposé à cautionner la modification des dispositions verrouillées de l’article 220.
 
La position du Chef de l’Etat était très attendue au cours de cette réunion pour départager les deux camps. Joseph Kabila s’est référé à la grande rencontre de la MP tenue le 20 mars 2014 à la même ferme de Kingakati rappelant qu’il s’était déjà exprimé sur cette question lorsqu’il avait indiqué ne pas avoir de dauphin. Ce qui a semblé donné de l’eau au moulin des pro- révisionnistes.
La réunion s’est terminée en queue de poisson sans consensus ni la moindre concession de la part des deux camps.

FKB

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire