Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

mercredi 16 mai 2012

RDC: Joseph Kabila consulte les députés du Nord-Kivu pour le règlement de la crise




RDC: Joseph Kabila consulte les députés du Nord-Kivu pour le règlement de la crise

Joseph Kabila.
Joseph Kabila.
Mark Renders/Getty Images

Par RFI

Près d’une quarantaine d’invités, des députés issus de l’opposition et de la majorité, étaient invités par le président de la RDC, Joseph Kabila dans sa ferme privée de Kingakati. L’échange a tourné autour de la situation dans le Nord-Kivu. A près plus de deux heures de discussions, la solution à la crise n'a pas été trouvée et l'inquiétude a gagné de nombreux députés.

Dans sa ferme privée de Kingakati, dans la périphérie de Kinshasa, le président Kabila a demandé aux élus du Nord-Kivu de l’aider à résoudre la nouvelle crise de l’est.
Née des pressions internationales exercées sur les autorités de Kinshasa pour arrêter et livrer le général Bosco Taganda à la CPI, cette crise a fait apparaître une nouvelle rébellion, le M23, qui regroupe des anciens du CNDP sous la direction du colonel Makinga.
Les revendications de ce mouvement armé reposent avant tout sur la protection de la minorité tutsie qui se dit menacée par les autres communautés de leur contrée. Les élus ou leaders de la région seraient alors appelés à s’investir, pour recréer la confiance qui pourrait amener à une cohabitation pacifique.
Sans trop définir dans cette démarche le sort du général Bosco Taganda, accusé de crimes contre l’humanité, la rencontre de Kingakati a tout de même soulevé quelques questions en rapport avec la situation sur le terrain. Faute de réponses, il y a des élus qui se sont déclarés plus inquiets et pessimistes à l’issue de la rencontre de Kingakati.


Ndlr:

L'article de RFI sur la consultation par Joseph des députés du Nord-Kivu n'a rien de réjouissant et est une entorse alarmante aux règles démocratiques élémentaires. Une rencontre dans sa ferme privée??? Il ne s'agit pas d'une crise, le pays est en GUERRE, ça ne concerne pas seulement le Kivu!!

Le symbolisme derrière ce geste est très éloquent: on commence à traiter cette région comme une entité autonome du reste du pays et Joseph comme le seul habilité à trouver une solution pour y mettre fin, à titre personnel d'ailleurs. Le pire de tout, est que ces députés représentent avant tout leurs ventres et non les nombreux déplacés, tués et violés, mutilés, tout comme le gouverneur Paluku. Joseph a certanement tenté de profiter de cette rencontre en huis-clos pour les soudoyer afin de mieux leur faire avaler la pillule d'une opération militaire conjointe avec le voisin génocidaire (d'où l'inquiétude et le pessimiste de certains au sortir de cette rencontre).

Que font les autres parlementaires de l'opposition pendant ce temps? Et les parlementaires de l'opposition originaires du Kivu, pourquoi ont-ils accepté cette invitation? Pourquoi ne dénoncent-ils pas cet enième plan machiavéllique tout droit sorti des laboratoires de Joseph et son mentor??? Quid des médias Congolais? Trouvent-ils normal que Joseph convoque des députés dans sa ferme personnelle pour discuter d'un enjeu aussi capital pour la souveraineté de l'État congolais?
(Correspondance particulière du forum de Congodiaspora)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire