Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

mardi 19 novembre 2013

JB Mpiana en danger de mort

JB Mpiana en danger de mort




Son concert défi annoncé avec fracas pour le 21 décembre au Zénith de Paris est un bras de fer engagé avec les combattants (NDLR : les opposants rd-Congolais à l’étranger) du monde en entier. 

A visage découvert, les combattants de la Belgique ont donné le ton contre ce concert qu’ils qualifient de provocation ouverte à leur endroit. Ils utilisent l’internet via le Youtube et d’autres réseaux sociaux pour battre le rappel des troupes. Injures publiques et d’autres qualificatifs scandaleux pour designer le patron du groupe Wenge BCBG, qui à son tour déterminé et ne lâche pas prise contre cette campagne anti culturelle.

 Plus on avance de cette date fatidique du 21 décembre, JB Mpiana confirme avec pompe l’événement au Zénith en mettant les bouchées doubles dans les préparatifs. Ces combattants reconnaissent avoir premièrement procéder par des messages téléphoniques qu’ils ont envoyé personnellement à JB Mpiana. L’objectif est de le contraindre à annuler cette production. Le leader de BCBG a déjà conclu avec son producteur Haïtien, Alain Claude le contrat musical. Il rassure que toutes les dispositions seront prises pour la tenue de ce moment festif. Parmi les têtes d’affiches de ce mouvement des combattants basés en Belgique figure le barbu FIJO, un certain major Taty, Fishon Bango et Sergent René considéré comme le plus radical
Ce dernier persiste et signe à trois reprises dans une interview que JB Mpiana “na koboma yo“ (NDLR : Je te tuerais JB Mpiana). “La police sera armée jusqu’aux dents“, a averti JB Mpiana. Les combattants sont prêts à braver tous les dispositifs sécuritaires pour empêcher la réussite de ce concert. Le même Fishon en appelle à la mobilisation générale de tous les combattants pour être présents à Paris le même samedi où une marche message est prévue les avant midi du 21 décembre. 

Dans leurs bouches, ils ne font que des déclarations incendiaires pour prévenir les dames rd- Congolaises qui adulent ce genre de production musicale. Et ce, pour exhiber leurs habits somptueux et sexy afin qu’elles restent à la maison par précaution car, disent-ils, à tord ils sont considérés comme des voyous.

 CONGONEWS a approché un de grands leaders du clan Wenge ayant requis l’anonymat pour en savoir un peu plus. Celui-ci a reconnu certes le danger et le risque de ce concert, mais croit à sa faisabilité. Et de faire remarquer qu’étant donné, la salle le Zénith est localisée non loin des Champs Elysées, les combattants auront du mal pour opérer pour le fait de la sécurité qui y règne. Il a fait savoir que la population Ouest africaine attend ce concert de pied ferme. Il est à noter que ce leader vient fraichement de Paris.


GERARD LEMBA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire