Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

jeudi 19 décembre 2013

"Kenya: la procureure de la CPI demande le report du procès du président Kenyatta

"Kenya: la procureure de la CPI demande le report du procès du président Kenyatta


Kenya: la procureure de la CPI demande le report du procès du président Kenyatta © AFP

La procureure de la Cour pénale internationale (CPI) Fatou Bensouda a demandé jeudi le report du procès du président kényan Uhuru Kenyatta pour crimes contre l'humanité, affirmant ne plus avoir suffisamment de preuves après le retrait de deux témoins.
"Après avoir soigneusement examiné les preuves dont je dispose et l'impact des deux retraits, je suis arrivée à la conclusion qu'actuellement le dossier de M. Kenyatta ne répond pas aux critères élevés en matière de preuves exigés à un procès", écrit Mme Bensouda dans un communiqué.
Le président Kenyatta est poursuivi pour son rôle présumé lors des violences postélectorales en 2007-2008 qui avaient fait plus de 1. 000 morts et plus de 600. 000 déplacés.
Il est prévu que son procès s'ouvre le 5 février.
Un témoin important à charge contre M. Kenyatta s'est retiré dans les deux derniers mois, a expliqué Mme Bensouda. Début décembre, un autre témoin a admis avoir livré un faux témoignage concernant un "évènement crucial".
"Il est donc nécessaire que je dispose de plus de temps pour obtenir des preuves supplémentaires, et décider si ces preuves permettent à mon bureau de répondre aux exigences en matière de preuves requises lors du procès", a-t-elle dit.
http://www.jeuneafrique.com/actu/20131219T191936Z20131219T191909Z/kenya-la-procureure-de-la-cpi-demande-le-report-du-proces-du-president-kenyatta.html

Voilà jusqu'où peut aller un Etat africain qui se veut fort pour résister à la loi de la justice internationale à deux vitesses !
C'est sans doute à la limite de la moralité mais c'est légal et même légitime qu'un accusé et surtout un symbole de l'Etat inculpé se donne tous les moyens juridiques de se défendre car je m'imagine mal qu'il n'y ait pas eu des pressions "supérieures" à l'origine de ces retraits !
Bemba lui, déjà c'est un rival encombrant et le Congo un Etat faible !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire