Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

mercredi 25 décembre 2013

L'armée reprend une position à l'Est avec l'appui de l'ONU


L'armée reprend une position à l'Est avec l'appui de l'ONU




Un peu moins de deux semaines après la signature historique d'un accord de paix entre l'armée congolaise et les forces rebelles du 23-Mars (M23), qui laissait entrevoir un espoir de pacification dans le pays, la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (Monusco) a bombardé mercredi 25 décembre des positions de rebelles ougandais présumés. Selon un officier supérieur de la Monusco, les rebelles qui s'étaient emparés dans la matinée de la ville de Kamango, située dans le territoire de Beni, dans l'est du pays réputé particulièrement violent, feraient partie des Forces alliées démocratiques-Armée nationale pour la libération de l'Ouganda (ADF-NALU).


« Des hélicoptères sud-africains de la brigade d'intervention de l'ONU ont été demandés par les FARDC [Forces armées de la RDC] pour les appuyer et les aider à reconquérir Kamango, a expliqué cet officier supérieur, ils ont tiré cet après-midi. » 

Le porte-parole de l'armée dans la province instable du Nord-Kivu a affirmé que les FARDC avait, depuis, repris le contrôle de la localité, où plusieurs dizaines de groupes armés locaux et étrangers sont actifs. L'officier de la Monusco a confirmé : « Kamango a été repris par les FARDC. Apparemment, la démonstration de force et l'engagement des hélicoptères sud-africains ont intimidé les ADF-NALU. »

Dans la zone, un calme précaire était revenu en fin d'après-midi. « Pour le moment, le bilan fait état de dix personnes enlevées, onze blessés civils, cinq blessés militaires et plusieurs morts du côté des civils, ainsi que plusieurs maisons brûlées par ces assaillants », avait déclaré plus tôt dans la journée M. Kataliko, président de la société civile du territoire de Beni.

UN ACCORD DE PAIX FRAGILE

La société civile accuse les Forces alliées démocratiques-Armée nationale pour la libération de l'Ouganda, qui sévit dans le nord de la province du Nord-Kivu, d'avoir mené cette attaque en collaboration avec (...) Lire la suite sur lemonde.fr


http://www.lemonde.fr/afrique/article/2013/12/25/l-onu-en-rdc-bombarde-des-positions-de-presumes-rebelles-ougandais_4339866_3212.html#xtor=AL-32280515


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire