Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

samedi 28 décembre 2013

L’Opposant Diomi Ngongala enlevé à Ngaliema par des personnes lourdement armées


DES MILITAIRES DE LA GARDE REPUBLICAINE VIENNENT D’ARRACHER DE SON LIT D’HOPITAL AUX SOINS INTENSIFS DE LA CLINIQUE NGALIEMA LE DISSIDENT POLITIQUE CONGOLAIS EUGENE DIOMI NDONGALA.

par mpp le 28 décembre 2013






DES MILITAIRES DE LA GARDE REPUBLICAINE VIENNENT D’ARRACHER DE SON LIT D’HOPITAL AUX SOINS INTENSIFS DE LA CLINIQUE NGALIEMA LE DISSIDENT POLITIQUE CONGOLAIS EUGENE DIOMI NDONGALA. ILS ONT ARRACHE SA PERFUSION ET ILS L’ ONT PLACE DE FORCE SUR UNE CIVIERE. LES MILITAIRES EN QUESTION ETAIENT LOURDEMENT ARMES ET ILS ONT BRUTALEMENT ELOIGNE TOUS LES PRESENTS DONT DES DEPUTES ET DES DEFENSEURS DES DROITS DE L’ HOMME.


IL SIED DE RAPPELER QUE LE PRESIDENT NATIONALE DE LA DEMOCRATIE CHRETIENNE AVAIT ETE HOSPITALISE LE 27/12/2013 A 13H00 A LA CLINIQUE NGALIEMA A LA SUITE D’UN AVC.
LE MATIN DU 28/12/2013 A 9H00 LES MEDECINS DE LA CLINIQUE NGALIEMA QUI LUI PRESCRIVENT UNE BATTERIE D EXAMENS DONT UN SCANNER CERABRALE, UN SCANNER CERVICALE, UNE RADIO DE L’ EPAULE DROITE ET DES EXAMES BIO-MEDICAUX. LES MEDECINS DONT LE DR. MAKENGO CONFIRME AUSSI L’HOSPITALISATION DE DIOMI NDONGALA AU PAVILLON 2 POUR LUI ADMINISTRER LES SOINS URGENTS NECESSAIRES ET POUR QU’IL PUISSE SUBIR TOUS LES EXMENS PRESCRITS AINSI QUE DES SEANCES DE  KINESITHERAPIES.
VERS 10H00 LES MEMBRES DE LA FAMILLE DIOMI SONT SURPRIS D’APPRENDRE DES MEMES MEDECINS DONT LE DR. MAKENGO QUE TOUT A  CHANGE: DIOMI NDONGALA NE SERA PLUS PRIS EN CHARGE PAR LA CLINIQUE NGALIEMA ET IL EST PREVU QU’IL RENTRE AU CPRK SANS AUCUNE PRISE EN CHARGE MEDICALE. LES MEDECINS DEMANDENT MEME DE REMETTRE LES ORDONNANCES MEDICALE PRESCRITES AINSI QUE CELLE PRESCRIVANT  LES SCANNER ET RADIO QUE LE PRESIDENT DIOMI NDONGALA DEVAIT SUBIR, RESTITUTION QUE LA FAMILLE DIOMI REFUSERA DE FAIRE.
VOILA POURQUOI DES MEMBRES DE LA FAMILLE DIOMI,  ACCOMPAGNES DE LEUR AVOCAT DEMANDENT DE VOUR L’ADMINISTRATEUR INTERIMAIRE DE L’HOPITAL – LE TITULAIRE ETANT ABSENT – ET CELUI-CI CONFIRME SANS DETOUR A SES INTERLOCUTEURS QUE DES PRESSIONS SONT EXERCEES SUR LES MEDECINS POUR NE PAS SOIGNER LE DISSIDENT POLITIQUE EUGENE DIOMI NDONGALA ET LE RENVOYER AU CPRK DANS L’ETAT OU IL SE TROUVE LE MATIN DU 28/12/2013, CONTRAIREMENT A L’AVIS DES MEDECINS TRAITANTS.
AU MOMENT OU NOUS PARLONS NOUS NE SAVONS PAS OU LE PRESIDENT DIOMI NDONGALA A ETE CONDUIT MANU MILITAIRE ET EN ETAT D’INCONSCIENCE.
Voici son dossier médical



LA DEMOCRATIE CHRETIENNE CONDAMNE AVEC LA DERNIERE ENERGIE L’ATTITUDE INHUMAINE DU REGIME KABILA QUI VEUT TUER DIOMI NDONGALA LUI REFUSANT UNE PRISE EN CHARGE MEDICALE APRES UN AVC, ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRALE. NOUS CONDAMNONS AUSSI LA DIRECTION DE LA CLINIQUE NGALIEMA POUR SE PLIER PASSIVEMENT AUX INJONCTIONS POLITIQUES ACCEPTANT AINSI DE SACRIFIER LA VIE D’UN PATIENT EN VIOLATION FLAGRANTE DE LA DEONTOLOGIE MEDICALE.

LA DEMOCRATIE CHRETIENNE CONSIDERERA COMME RESPONSABLES TANT LE REGIME KABILA QUE LA DIRECTION DE LA CLINIQUE NGALIEMA POUR TOUT CE QUI ARRIVERA A DIOMI NDONGALA, MANIFESTEMENT CONDAMNE A MORT PAR LE POUVOIR INHUMAIN EN PLACE A KINSHASA.
VERITE ET JUSTICE POUR LE CONGO

MARC MAWETE,
PORTE PAROLE



Eliezer Ntambwe

Obligé de rentrer en prison sans subir les examens ni soins pour lesquels il a été amené aux cliniques Ngaliema, Diomi Dongala demandent aux Agents de l'ordre venus pour le ramener en prison de le tuer avant de le ramener, c est dans cette discussion qu il est
 tombé de son lit de malade pour se cogner la tête sur le pavement.

 Actuellement il est  inconscient et aucun médecin ne s'occupe de lui étant donné que celui qui est sur place (le médecin) passe sont temps à porter des jugements sur le malade au lieu de le soigner d'abord, avec tout le risque de faire une hémorragie interne.
Voila l'
état actuel de Diomi Dongala



L’Opposant Diomi Ngongala enlevé à Ngaliema par des personnes lourdement armées


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire