Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

lundi 12 mai 2014

L’opposant Jean Claude Vuemba tance Hugues Nguelondelo au Beach Ngobila

michelx 29-04-2014 18:32
BON DIEU, CE CON DE KABILA ATTEND QUOI POUR PARLER. LES GENS PLEURENT, CRIENT, LUI DEMANDE LE MINIMUM QU'UN CHEF DE L'ETAT PEUT FAIRE, DEJA QU'ON A PAS DE FORCER POUR NOUS MESURER À SASSOU ET SA GESTAPO, FERMER AU MOINS LA FRONTIERE. MAIS CE FOU NE COMPREND RIEN. ON LUI TROUVE DES EXCUSES, MAIS ON DIRAIT QUE LUI S'EN FOUT DE TOUS LE MONDE. NDENGE NINI BATU BALOBA KE AZALI NA YE ZAIROIS, SINON, IL DEVAIT DEJA REAGIR, MERDE. :oops: :oops: :oops:

ASSA-X 04-05-2014 02:04
Arrêtez de pleurnicher, maintenant vous implorez la réaction d'un Président non "élu ", "un Rwandais", Vous êtes stupides, les combattants qui sont des vrais Congolais qu'attendent-il s pour faire "mwetemwete lumbelumbe à la diasporat congobrazaviloi se, au lieu d'applaudir Sassou et s'en prendre à leurs propres frères Congolais. Ou Kabila c'est un diable et on attend rien de lui ou nous reconnaissons qu'il est président et le seul à faire entendre la voix du Congo de Lumumba et LD Kabila

Jean Jacques 29-04-2014 18:50
Et Kabila veux un 3eme mandat a la tete de notre pays. Qu'il nous donne une seule raison pour ca. Kabila est une malediction pour les congolais. Jamais dans aucun pays du monde civilise on trouve un president aussi imcapable et un vaux rien! A chaque fois il met au jour son imcapacite et sa vrai identite, qu'il n'est pas notre frere!

Vous pensez que c'est dire un mot venant du président qui justifierait sa grande capacité de connaitre quelque chose.Vous souffrez d'un sursaut d'orgeuil inutile.
Kabila règle avec sa sagesse les choses dans le silence.Ce n'est pas le bruit qui fait vaincre même s'il peut motiver.
Demandez à Bemba,kutino,di omi,armand tungulu et autres sur la personne de kabila;ils vous répondront qu'il faut faire attention au silence sage de kabila.
Il parle moins mais planifie dans le calme une action efficace pour un meilleur résultat.Tshisekedi en sait quelque chose car il savait avoir Mobutu mais il est éssoufflé par ce jeune homme

Emmanuel si tu es proche du gvment il serait mieux de te taire , sans doute le gouvernement est quasiment inexistent ceci montre a priori l' incompetence de Kabila et sa suite, le Congo Brazza a commis un crime contre l' humanite ,si Kabila etait responsable il devait neanmoins saisir les juridictions de hautes instances pour l' acte criminal cause par nos voisins car ce ne pas une premiere le Rwanda, L' Angola, aujourd'hui c'est notre plus proche voisin quelle malediction. Il ne faut pas ns dire que Kabila reagi silencieusement , oui la vengeance c' est un plat qui se mange froid , etant que ressortissant de la province de Bandundu je regretted bcp et j' ai honte de ma province car ns soutenons l' insoutenable puisque ns sommes cupide .

monoko@hotmail.com 29-04-2014 19:11
Avec tout ça, le "président" de la République et garant de la nation,n'a aucune réaction.Pour lui, ce ne sont pas des Congolais,il ne pouvait reagir que si seulement si s'ils étaient de souche Rwandaise.
quelle preuve les politiciens Congolais de la majorité présidentielle et ceux de l'opposition cherche encore pour comprendre les intentions de celui qu'ils appelent tous président de la Republique?
Tshissekedi n'a t-il pas dit que le problème au Congo, c'est Kabila?
Kamhere ne peut-il pas nous aider,lui qui le connait bien(Pourquoi j'ai choisi Kabila)de nous dire quel genre de personne il est?
Azali kaka mobombi ya maki, ata ko maki yango ezali ya kopola, monsieur Kamhere, katela biso likambo oyo !!!!









L’opposant Jean Claude Vuemba tance Hugues Nguelondelo au Beach Ngobila












(KINSHASA)- Le député, Jean Claude Vuemba a reproché sur un ton ferme le maire de Brazzaville, Hugues Nguelondelo, le traitement inhumain que son pays fait subir aux ressortissants du Congo-Kinshasa.
L’opposant revenait de Brazzaville où il a vécu de visu le calvaire de ses compatriotes alors qu’Hugues Nguelondelo retournait dans son pays après son marketing politique de deux jours à Kinshasa. Les deux personnalités se sont rencontrées au Beach Ngobila en présence du gouverneur de Kinshasa, André Kimbuta.
Vuemba lui a dit clairement qu’il désapprouvait la politique barbare des autorités de Brazzaville. ‘‘Je croisais le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta qui raccompagnait le maire de Brazzaville, Hugues Nguelondelo. Je lui ai dit que je désapprouvais la méthode brutale utilisée par Brazzaville pour expulser les congolais de Kinshasa’’, a repris fermement Jean Claude Vuemba. Le député a témoigné de l’atrocité de l’opération menée par la police de Brazzaville. Il s’est dit indigner que les chefs de quartiers et la population alertent la police pour venir traquer les paisibles kinois dans leurs maisons. L’opposant assimile cette traque aux méthodes cruelles de la triste Gestapo des années 40-45 en France. ‘‘Pire encore, ce sont les chefs de quartiers ou soit les habitants qui indiquent à la police les maisons des congolais de Kinshasa. Et sans autre forme de procès, ils les brutalisent directement, confisquent leurs biens et déchirent leurs papiers’’, a déploré le président du Mouvement du peuple congolais pour la république. Vuemba témoigne avoir vu des congolais en pleurs impuissants et dépassés par la cruauté de leurs frères voisins. Avant de rentrer à Kin, l’élu de Kasangulu est allé échanger avec Christophe Muzungu, le diplomate rd-congolais en poste à Brazzaville.
Il dit avoir senti en Muzungu une certaine limitation dans sa façon de réagir aux événements suite aux contraintes diplomatiques. Devant un bataillon de journalistes venus l’interviewer à sa descente du bateau au Beach Ngobila, le leader du Mpcr a demandé au gouvernement congolais de Kinshasa de fermer la frontière avec Brazzaville. Il a aussi exigé la rupture des relations diplomatiques et le boycott de tous les sommets de la CEEAC présidés par Sassou Nguesso. Le 04 mai prochain, il a demandé à toute la diaspora congolaise d’organiser des sit-in devants les ambassades du Congo-Brazza partout dans le monde pour protester contre l’opération ‘‘Mbata ya bakolo’’ initiée pour violenter les rd-congolais. A Brazzaville, dit-il, quinze mille congolais attendent volontairement de rentrer au pays par peur de subir l’humiliation. ‘‘Chaque jour, on voit au moins cinquante corbillards aller au cimetière pour enterrer des anonymes à Brazzaville. Certainement, ce sont des congolais de Kinshasa mais ils font sembler de le reconnaitre’’, a-t-il ajouté. Dans la classe politique à Brazzaville, il fait état d’une certaine unanimité sur l’opération entre l’opposition au régime et la majorité au pouvoir.
L’opposant s’est souvenu de l’époque de feu maréchal Mobutu où aucun pays voisin ne pouvait se permettre une telle aventure. Au finish, il a appelé les Kinois à éviter tout esprit de vengeance et à ne pas violenter les frères congolais de Brazzaville. ‘‘Je dis aux congolais de Brazzaville qu’ils se sentent heureux en RDC. Vous êtes chez vous mes frères et sœurs parce que nous, nous sommes vos frères’’, a déclaré Vuemba se référant à un verset biblique de Jésus Christ qui dit quand on te gifle à gauche, retourne aussi qu’on fasse de même à droite. Au total, cinquante mille congolais de Kinshasa ont été refoulés de Brazzaville, selon les dernières statistiques présentées par les autorités provinciales de Kinshasa.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire