Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

vendredi 31 juillet 2015

Les parlementaires des Grands Lacs interpellent Nkurunziza


Les parlementaires des Grands Lacs interpellent Nkurunziza






Réunis à Kinshasa en République Démocratique du Congo, du 29 au 30 juillet 2015, les parlementaires du FP-CIRGL (Forum des parlements de la Conférence internationale sur la région des grands lacs) ont, après avoir examiné la situation de l’heure dans la région, fait des recommandations.
Dans le communiqué final sanctionnant les assises de Kinshasa, ils se sont exprimés sur chacune des situations analysées.

S’agissant de la situation qui prévaut actuellement au Burundi, susceptible d’aboutir à des conflits et à l’embrasement régional, les participants à la 12ème session ordinaire du Forum des parlements de la CIRGL ne sont pas allés par quatre chemins pour condamner la façon dont les élections venaient d’être organisées dans ce pays, en désavouant leur issue.
«Le Comité Exécutif du Forum des Parlements des Pays membres de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs, a condamné les violences pré-électorales et le coup d’Etat manqué en République du Burundi et noté avec préoccupation le fait qu’une partie de la classe politique et la société civile ainsi que la communauté internationale ont jugé non crédibles les élections qui viennent d’être organisées au Burundi ».
Par ailleurs, le FP-CIRGL soutient l’initiative du président ougandais Yoweri Museveni en vue de réunir les différentes parties à la crise autour d’une table pour se parler. Le Secrétaire général du Forum des parlements de la CIRGL a été chargé d’organiser une réunion d’information parlementaire au Burundi en.vue d’évaluer la situation politique, sécuritaire et humanitaire au pays.
Concernant la situation en République Centrafricaine, le FP-CIRGL encourage le gouvernement de transition et la mission des Nations unies déployées dans le pays, à continuer les efforts entrepris pour la stabilisation et la sécurisation de l’intégralité du territoire, afin de créer les conditions nécessaires pour les élections libres, transparentes, crédibles et sécurisées.
Au départ, les participants à la réunion de Kinshasa ont été informés, par le secrétaire exécutif de la CIRGL, de la situation politique et sécuritaire dans la région. Les représentants des pays particulièrement concernés par la situation (Burundi, RDC, Soudan du Sud, RCA) ont fait chacun le point sur leurs pays respectifs. Ils ont approuvé les avant-projets des résolutions sur les situations politiques, sécuritaires et humanitaires leur présentés.
Le Comité exécutif a, en outre, informé les participants de l’état des processus électoraux en cours dans quelques de la région.
Il y aura dans élections au dernier trimestre 2015 et en 2016 dans bon nombre de pays membres de la Conférence internationale sur la région des grands lacs, notamment en République unie de Tanzanie et la République Démocratique du Congo où se tiendront des élections générales.
Ouverts par le président du Sénat, Léon wa Dondo, lés’ travaux de la 12ème session ordinaire du FP-CIRGL ont été clôturés par Aubin Minaku, président de l’Assemblée nationale.
Il a rappelé que la session de Kinshasa a débattu des processus électoraux dans les pays membres de la CIRGL, de la situation actuelle et des perspectives dans les Etats membres.
« Ce choix a été dicté par le souci d’assurer la mise en œuvre du cinquième objectif du Forum, à savoir la promotion de la démocratie, du respect des droits de l’homme et des libertés publiques, de l’organisation des élections libres et transparentes et de la bonne gouvernance », a déclaré le président de la chambre basse du parlement congolais.
Par Dom
http://7sur7.cd/new/les-parlementaires-des-grands-lacs-interpellent-nkurunziza/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire