Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

vendredi 12 février 2016

Décès d’un Congolais célébrant la victoire des : Léopards Boshab bientôt interpellé



























Franck Diongo, initiateur de cette démarche, veut connaître celui qui a donné l’ordre d’interdire aux Kinois de fêter la victoire des Congolais, et de tirer sur la population en liesse
Le ministre de l’Intérieur, Evariste Boshab, répondra bientôt à une interpellation à l’Assemblée nationale, sur initiative du député Franck Diongo, pour éclairer la lanterne de la représentation nationale sur le décès de Gianni Otshudi Okundji (Adjedje pour les intimes), 24 ans, chauffeur de taxi, survenu le dimanche 7 février 2016, dans la commune de Matete, non loin du marché Tomba, dans un parking des taxis, alors qu’il célébrait la victoire des Léopards sur les Maliens.
Les membres de la famille biologique ainsi que les proches de l’illustre disparu, parmi lesquels des sportifs et des chauffeurs taxi de la commune de Matete, ont saisi, hier jeudi 11 février 2016, le député national Franck Diongo Shamba, pour dénoncer cette atrocité commise, selon eux, par un policier que l’on a arrêté.
Mais, selon les plaignants, des mécanismes seraient mis en place pour faire disparaître le dossier qui, pour l’heure, se trouverait déjà au niveau de l’auditorat militaire de la Gombe, alors que Matete regorge également une juridiction analogue. A l’inspection provinciale, le policier criminel n’aurait même pas été auditionné, à en croire maman Tuzolana Mbanza, la mère d’Adjedje.
Des questions adressées au ministre de l’Intérieur
Pour Franck Diongo, ceci est un cas flagrant de violation des droits humains qui nécessite que Boshab répondent à quelques questions : Qui a ordonné au commissaire provincial de la police, le général Kanyama, d’interdire à la population de fêter la victoire des Léopards ? Qui a donné l’ordre de tirer sur la population ?
Voilà quelques questions auxquelles devra répondre le vice-premier ministre Boshab.
La division d’Assistance juridique du Mouvement Lumumbiste Progressiste (MLP) a mis en place un collectif d’avocats pour suivre de près ce dossier, de même que l’ASADHO et bien d’autres organisations des droits de l’homme.

Une audience foraine exigée
Le député national Franck Diongo, élu de la Lukunga, recommande vivement une audience foraine avant l’inhumation d’Adjedje. Cette audience devra avoir lieu à l’endroit où le crime a été commis, devant des témoins.
L’appel au calme et l’implication du gouverneur Kimbuta
Le président national du MLP a appelé la population de Matete au calme, car survoltée après le décès d’un des leurs.
Il a promis de s’investir pour que le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta, reçoive personnellement, en audience, la famille de la victime, incapable de payer les frais de morgue, tel qu’en témoigne une facture brandie à la presse.
Par LM
http://7sur7.cd/new/deces-dun-congolais-celebrant-la-victoire-des-leopards-boshab-bientot-interpelle/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire