Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

jeudi 24 mars 2016

Elections des gouverneurs : H-T. Lokondo dénonce une campagne sur fond de chantage à Mbandaka



























Les députés provinciaux font face aux intimidations et menaces s’ils ne votent pas le ticket de la majorité. Cette affirmation est du député national MP Henri-Thomas Lokondo. L’élu de Mbandaka dit avoir saisi la présidence de la République et le président de l’Assemblée nationale pour promouvoir l’honneur et la dignité.

On est loin de l’émulation compétitive pour les élections des gouverneurs et vice- gouverneurs de provinces démembrées.
Partisan d’un choix libre axé sur la compétence dans la nouvelle province de l’Equateur tout comme dans d’autres provinces du pays, le député MP Henri-Thomas Lokondo dénonce le « chantage» et la « menace » à l’encontre des députés provinciaux qui sont tentés de bouder le mot d’ordre de la majorité.

Des sources locales citées par radiookapi.net, Indiquent qu’une délégation de la Majorité présidentielle (MP), venue de Kinshasa, bat campagne pour le compte du candidat MP Baende devant les élus locaux. Il s’agit du secrétaire général adjoint de la MP Koko Nyangi ainsi que des députés Emmanuel Shadari et Lumanu.

D’après les mêmes sources, ces cadres de la MP ont développé un discours d’intimidation devant les députés. Une attitude que dénonce le député national Henri-Thomas qui les accuse d’avoir battu illégalement campagne au sein de l’hémicycle avec un discours de chantage et menace à l’encontre des députés qi ne voteront pas le candidat de la majorité.

« Cette délégation vient au nom du chef de l’Etat avec menace, intimidation et chantage en convoquant le bureau de l’assemblée provinciale, les députés alors qu’ils n‘ont pas cette qualité de battre campagne pour le candidat de la MR Menacer les députés en disant si vous ne votez pas le candidat du chef de l’Etat, l’assemblée provinciale sera fermée et dissoute et vous, vous allez rentrer faire les champs et la pêche », rapporte l’élu de Mbandaka.

Henri-Thomas Lokondo dit avoir saisi la présidence de la République et le président de l’Assemblée nationale pour que l’honneur et la dignité soient promus durent cette campagne électorale
Pour rappel, Jean-Claude Baende, l’un des trois candidats au poste dû gouverneur de la nouvelle province de l‘Equateur, a démarré mardi 22 mars la campagne électorale devant les députés provinciaux à l’hémicycle de l’assemblée provinciale à Mbandaka.

Ce dernier s’est présenté comme le candidat du chef de l’Etat et a demandé pardon aux députés provinciaux pour ses erreurs, promettant de faire mieux s’ils lui donnaient une nouvelle chance.
Ancien gouverneur de l’Equateur, Baende avait été limogé pour mégestion.
Les deux autres candidats Boika Monzoy du MLC et l’indépendant Tony Bolamba sont entrés en lice hier mercredi 23 mars. La campagne électorale des candidats gouverneurs et vice-gouverneurs de nouvelles provinces va durer trois jours. Elle est fixée par la Céni du 22 au 24 mars.
Par Pitshou Mulumba
http://7sur7.cd/new/elections-des-gouverneurs-h-t-lokondo-denonce-une-campagne-sur-fond-de-chantage-a-mbandaka/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire