Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

mercredi 7 mars 2012

Primature : Kabila ne veut pas de Evariste Boshab !


L'Intelligent




Lentement mais sûrement, les institutions de la république se mettent en place. C'est dans ce cadre que les choses sérieuses ont commencé à l'assemblée nationale après la validation des mandats des députés nationaux récemment élus à l'issue de législatives de 2011 organisée à travers toute l'étendue de la RD Congo. Pour le moment, les projecteurs de l'actualité sont focalisés sur l'animateur du prochain gouvernement qui pointe à l'horizon. Ce gouvernement en gestation suscite pas mal des commentaires dans le salon huppé de la capitale et dans certains pays qui s'intéressent de la politique congolaise.

Point n'est besoin de rappeler ici que l'animateur du prochain gouvernement proviendra de la majorité présidentielle qui est majoritaire au parlement. Dors et déjà, la course pour la primature se fait sourdine.

Certains noms sont cités au sein de cette grande famille politique au pouvoir en RDC.

Toute fois, ici il y a de relever que le chef l'Etat Joseph Kabila tient à démarrer son second mandat avec des oiseaux rares comme il a toujours fait.

En ce qui concerne le prochain premier ministre, plusieurs noms sont cités dans le sillage du Rais congolais. Lin minutieux regard des observateurs rodés dans le sérail de la majorité présidentielle, relève que le choix du Rais étonnera plus d'un acteur politique. Car, pour l'instant affirment certaines sources proches de la présidence de la république, l'ancien président de l'assemblée nationale et secrétaire du PPRD Evariste Boshab ne jouit pas de l'appui du chef de l'Etat dans cette course pour la primature. Une indiscrétion affirme même que Kabila Kabange ne veut pas de Boshab à la primature.

Le chef de l'Etat miserait sur une autre personnalité répondant à la logique politique et juridique et à la vision du chef de l'Etat qui reste la clé du programme de son second mandat. 

Boshab serait-il poursuivi par un signe indien ?  

Le début de cette troisième république a démarré sur une note noire pour l'ex-speaker de l'assemblée nationale. Après un accident grave de son véhicule par la légèreté de son fils, l'accident qui a coûté la vie à plusieurs notables et après une élection contestée à Mweka, aujourd'hui, il est obligé de justifier au parquet judiciaire le détournement de plusieurs millions des francs congolais destinés à la paye de personnel administratif de l'assemblée nationale. Plusieurs observateurs se demandent si Evariste Boshab serait poursuivi par un signe Indien?

Difficile de répondre à cette question pour le moment. Toutes fois, ce qui est certain est que tous ces épisodes ne redorent pas le blason du secrétaire générale du PPRD. Au sein de la majorité présidentielle, certains caciques voient d'un mauvais oeil le choix d'Evariste Boshab à la primature. Après un bilan mitigé au parlement, ces caciques se demandent que fera Boshab comme premier ministre ? 

La question reste posée. Toute fois, le dernier mot reviendra au chef de l'Etat Joseph Kabila Kabange. Ce dernier tient à débuter son second mandat avec des hommes au profil non conflictuel et propre devant le peuple congolais. Que dire en définitive sur cette course pour la primature? Sinon que les prochains jours s'annoncent riches en couleur et plein des rebondissements.

Qui vivra …

L'Intelligent

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire