Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

dimanche 22 avril 2012


Matata Ponyo (pognon ?) prédateur financier connu, reconnu et ses casseroles retentissantes !

Habitué à rouler les "r,r,r,r", le fameux Matata Pognon, Premier ministre nommé par Joseph Kabila est connu comme "Prédateur financier" de la République démocratique du Congo. C'est ce que révèle le journal, le Figaro, journal de la droite française:500 millions de dollars de la Banque mondiale partis en fumée...avec Matata Pognon ! Dans un rapport sur la corruption en République démocratique du Congo, Transparency International affirme qu’il existe suffisamment de preuves de l’implication de l’actuel locataire de la Primature dans des actes de corruption, blanchiment d’argent, délits d’initié...Nommé par un Joseph Kabila illégitime suite à son hold-up électoral et qui a décidé de trôner au Congo par défi, la nomination de Matata Pognon est caduque, c'est ce que nous rappelle le communiqué de l'ARP du Général Faustin Munene !
Mr. Mapon ou Matata Pognon, un prédateur financier connu dans les hautes sphères mondiales. Photo Réveil FM, archives


500 millions de dollars de la Banque mondiale partis en fumée...avec Matata Pognon !


ARP-Front Civil Pariotique de Résistance Populaire
Communiqué de Presse
Réf. : ARP-PP/0038
De: ARP- Front Civile patriotique de la Résistance Populaire


Concerne: Vacance de pouvoir politique en RDC et nomination dans la précipitation d'un pseudo 1er ministre du gouvernement Fantoche


A: Opinion nationale et internationale

Très chers compatriotes, mesdames, messieurs de la communauté internationale,


Après plus de 130 jours de la tenue de la mascarade qui a tenu lieu d'élections présidentielle et législative, le peuple congolais vient encore de se faire ligoter sous le joug du hasard et de se faire flouer! La communauté internationale, frappée de mutisme et de cécité temporaire sur ce qui se passe en RDC, semble se délecter de tomber dans le panneau par l'enfumage politicien relatif à la formation du gouvernement fantoche, dont la 1ère scène est cette nomination d'un pseudo 1er ministre précipitamment sorti de l'escarcelle magique de l'imposteur surnommé Joseph Kabila qui, en fait, n'est plus président de la République Démocratique du Congo parce qu'il y a vacance de pouvoir politique avérée et que toutes les institutions sont toujours prises en otage!
Très chers compatriotes, mesdames, messieurs de la communauté internationale,
Il s'appelle Augustin Matata Pognon ou Ponyo (comme on veut), ancien ministre des finances du surnommé Joseph Kabila! Il a dirigé pendant une décennie le fameux Bureau Central de Coordination BCCO, un organisme controversé qui a ''géré'' les financements extérieurs consentis au gouvernement, une sorte de caisse noire pour alimenter ces pilleurs au pouvoir! Rescapé du crash d'avion à Goma au cours duquel n'a péri mystérieusement qu'Augustin Katumba Mwanke dit dieu le père et les 2 pilotes sud africains (probablement des témoins gênants?), Augustin Matata Pognon ou Ponyo disposait de 45 millions de dollars us au cours de ce drôle de voyage qui a mal fini et dont la destination serait le Rwanda!
Ce monsieur était dans toutes les combines de pillage et de détournement des deniers publics congolais par le surnommé Joseph Kabila et ses complices! Non seulement, sa signature a couvert les malversations financières de ce dernier, il a servi de plaque tournante de toutes les opérations louches qui s'opéraient autour des sorties illicites d'importantes sommes d'argent public ayant servi à la corruption massive pour acheter et habiller la mascarade du 28 novembre 2011 d'une crédibilité factice, alors que les militaires, les policiers, les fonctionnaires ne sont pas payés!
Très chers compatriotes, mesdames, messieurs de la communauté internationale,
Considérant que le surnommé Joseph Kabila n'est plus président de la République Démocratique du Congo pour des motifs avérés largement évoqués et motivés sur le fond comme sur la forme!
Considérant que le surnommé Joseph Kabila, coupable d'un grave délit pénal à savoir l'usurpation de titre, n'a pas d'autre issue ni de circonstances atténuantes, aujourd'hui, qui puissent empêcher d'engager des poursuites judiciaires à son encontre pour exercice illégal, illégitime, illicite de la fonction «présidence de la république » en RDC! Considérant que l'usage des faux résultats, tricotés par la CENI ainsi que l'usage de ces faux résultats par la cour suprême composée des magistrats corrompus, disqualifiés d'office pour avoir, délibérément, dit le droit sur base de ces faux, imposent l'annulation totale de la mascarade du 28 novembre 2012 qui a tenu lieu d'élections présidentielle et législative! Ce processus étant vicié, aujourd'hui, aucune institution en RDC ne dispose de la légitimité ni de droit à pouvoir conférer le pouvoir du peuple congolais à la magistrature suprême à qui que ce soit!
Très chers compatriotes, mesdames, messieurs de la communauté internationale,
En conséquence et parce que le surnommé Joseph Kabila n'est plus président de la RDC, la nomination cavalière du sieur Pognon ou Ponyon Matata Augustin à la fonction de 1er ministre d'un gouvernement fantoche, illégal et illégitime est un acte grave d'escroquerie qui n'engage que son signataire, le surnommé Joseph Kabila qui, très bientôt, va apprendre, à ses dépens, que la RDC n'est pas sa propriété privée! De toutes les façons, il sera trop tard pour lui lorsqu'il se retrouvera ligoter après sa capture par les forces de la résistance!
En tout état de cause, la résistance patriotique de la RDC ne reconnait aucune légitimité à ce ''gouvernement'' fantoche, illégal, une sorte de rassemblement de bric et de broc formé par l'usurpateur surnommé Joseph Kabila, aux abois! N'en déplaisent à certains individus corrompus qui abusent de leurs positions de pouvoir dans les organisations régionales comme l'Union Africaine pour imposer aux opinions l'imposture et faire l'apologie de la dictature et le totalitarisme du surnommé Joseph Kabila en RDC!
Très chers compatriotes, mesdames, messieurs de la communauté internationale,
Non seulement la Résistance patriotique apporte la solution, mais, elle est la solution susceptible d'éradiquer l'enchevêtrement de crises qui sévissent en RDC! Ces élections transformées en mascarade du 28 novembre 2011 étant porteuses de germes de crise, il était donc prévisible que leur organisation dans les conditions décriées et dénoncées, avec véhémence, depuis 2010 par l'ARP, généré logiquement d'autres crises! Nous y sommes et le pays est bloqué!
En définitive, la lutte que nous menons, aujourd'hui, avec la résistance patriotique dépasse le cadre d'un homme seul ou d'une ambition individuelle! Cette lutte n'a de sens que lorsqu'elle s'inscrit dans une vision globale pour une ambition collective pour le Kongo!
C'est la raison pour laquelle, avec respect, nous réitérons notre appel au doyen Etienne Tshisekedi wa Mulumba pour qu'il s'aligne sur la position de la résistance patriotique! Il a rempli sa part de travail pour la quête d'un Etat de droit et la démocratie en RDC!
La résistance est outillée et se prépare à la libération de nos institutions prises en otage afin de mettre un terme à l'aventure de l'imposteur usurpateur surnommé Joseph Kabila et ses complices avec les moyens appropriés!
La résistance patriotique alerte les opinions nationale et internationale que tout accord que ce gouvernement fantoche, illégal et illégitime conclura avec des tiers, sera réputé nul et de nul effet! Un appel spécial est adressé, par cette occasion, à l'organisation internationale de la francophonie OIF et à l'ensemble de responsables des pays francophones de rejeter la tenue du sommet à Kinshasa afin de ne pas s'afficher avec l'imposteur usurpateur surnommé Joseph Kabila pour lui offrir indûment la ''crédibilité''! Cette présence signifiera un soutien à l'état de dictature et de totalitarisme!
La résistance patriotique de la RDC propose le Sénégal comme alternative pour la tenue de ce Sommet parce que ce pays francophone a fait preuve de sa maturité démocratique et mérite d'être ovationner! Continuer à faire l'apologie de la tenue du sommet à Kinshasa procède de la manipulation du groupuscule maffieux belge wallon, corrompu, sous la direction du fameux caïd Louis Michel et c'est une preuve du non respect du peuple congolais et de la RDC!
Toute personne qui respecte le peuple congolais et la RDC, la résistance patriotique la respectera! Par contre, toute personne qui ne respecte pas le peuple congolais ni la RDC, la résistance patriotique ne la respectera pas! La résistance patriotique va l'humilier! Ingeta!


Jean Kalama Ilunga, Porte parole de l 'ARP

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire