Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

vendredi 29 novembre 2013

Le député Lajos Bidiu Nkebi Nkebila assassiné, la presse du Bas-Congo en deuil


La presse de la province du Bas-Congo est en deuil. Elle vient de perdre un de ses membres en la personne de Lajos Bidiu Nkebi Nkebila, promoteur et responsable de la Radio Télé Atlantique (RTA) et du journal « Le Périscope ».
Assassiné à Kinshasa où il est allé partager l’anniversaire des 15 ans de son parti, le Mouvement de libération du Congo (Mlc) dont il a été président fédéral au Bas-Congo, le député national élu de la circonscription de Matadi avait également mis à profit son séjour kinois pour assister au mariage de sa nièce.

« Il a trouvé dans sa résidence des bandits qui lui ont demandé de l’argent qu’il n’avait pas. Ils lui ont tiré une balle dans le ventre mais aussi dans le pied », a expliqué à la presse le secrétaire général du Mlc, Thomas Luhaka.

Sa mort est une perte pour la presse du Bas-Congo dont les membres ne savent pas contenir leurs larmes. La population de cette partie du Sud Ouest de la République Démocratique du Congo n’est pas restée indifférente face à ce drame que personne ne sait supporter.

Enquêtes sérieuses

Cet assassinat, que d’aucuns qualifient de « lâche », est la conséquence de l’insécurité qui se vit au quotidien dans de grandes agglomérations du pays, telles que la Ville de Kinshasa.

Ainsi, la population du Bas-Congo souhaite que « des enquêtes sérieuses soient diligentées pour arriver à débusquer tous ces malfaiteurs qui se servent d’armes de guerre pour voler et tuer sans que personne ne réagisse ».

Le Bas-Congo, qui vient de perdre un de ses fils, est d’avis qu’« avec la bonne volonté de Dieu, les auteurs et leurs commanditaires seront identifiés, arrêtés et jugés devant les cours et tribunaux ».

Entre-temps, la douleur est grande. La peine est insupportable. Le défunt a été le jeune frère de l’ancien Pdg de l’ex-Onatra, Jacques Mbelolo Bituemi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire