Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

jeudi 2 janvier 2014

La journaliste Lolitha de la Rtnc relate le coup d'état, après les événements



La journaliste Lolitha de la Rtnc relate le coup d'état, après les événements


suivez bien à partir de 04.39, la femme dit:
«Non, ils voulaient simplement passer leur message 

Ces gens qu'on présente comme des terroristes, des assaillants, des bandits, etc... n'ont tué ou blessé aucun otage mais eux, ils sont morts. Ne pouvait-on pas les neutraliser autrement?

Le gouvernement congolais doit-être tenu pour responsable dans ce problème et aussi, le silence de la Communauté Internationale est inquiétante.

On se souviendra qu'il y a quelques années, des militants tchétchènes avaient pris en otage tout un théâtre avec des enfants. La police russe étant intervenue rigoureusement pour mettre fin au siège, avait tué tous les preneurs d'otages et certains enfants.
Le monde s'en était ému de l'intervention «sauvage» de la police russe.
Pourquoi dans le cas de Kinshasa, on ne peut pas s'émouvoir. Comment peut-on comprendre qu'une armée si indisciplinée, ne puisse commettre un dérapage en blessant ou tuant «accidentellement» des journalistes? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire