Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

mardi 14 avril 2015

Il faut vite arrêter la comédie !













Lancement unilatéral de l’enquête sur le charnier de Maluku par l’Etat Congolais Des suspicions tendant à devenir légitimes indiquent déjà…

Des suspicions tendant à devenir légitimes indiquent déjà que les mêmes agents de services chargés de » remplir » la fosse commune de Maluku soient les mêmes à être désignés pour conduire ladite enquête
Des informations largement diffusées par des sources proches du pouvoir à Kinshasa indiquent que l’enquête très attendue par les Congolais et la communauté internationale sur le charnier découvert récemment sur le site de Fula-Fula à Maluku a déjà commencé à l’initiative et aux soins du seul Etat congolais !
D’après les mêmes informations, les services suivants de l’Etat sont déjà à pied d’œuvre sur les lieux : l’Agence nationale de renseignements ANR ; la police nationale avec son aile scientifique ; la police judiciaire de parquet ; l’auditorat militaire ; le parquet près le tribunal de paix de Kinkole, etc.
Comme on peut le constater, l’initiative de l’Etat congolais de se lancer seul dans cette affaire extrêmement sensible qui requiert l’implication des parties censées être neutres et indépendantes dans la conduite des affaires de la RDC risque de ne pas produire les effets escomptés.
En effet, des personnalités politiques de premier plan à travers le monde et à l’intérieur même du pays, les masses populaires congolaises auxquelles s’associent des milliers de congolais de l’étranger avaient exprimé le vœu de voir s’établir sans plus tarder, soit une commission d’enquête mixte comprenant des enquêteurs congolais et étrangers, soit d’une commission internationale dirigée par des enquêteurs au dessus de la mêlée.
Il faut vite arrêter la comédie !
D’ores et déjà, au vu du lancement unilatéral de l’enquête sur le charnier de Maluku par l’Etat congolais au mépris du sacré principe de neutralité et d’indépendance qui doit guider le travail de terrain à effectuer, des suspicions tendant à devenir légitimes à terme indiquent que les mêmes agents de services chargés en leur temps de » remplir » ladite fosse commune soient les mêmes à être désignés aujourd’hui pour conduire les investigations exigées.
Etant donné que le décor planté par l’Etat congolais dans le cadre de l’enquête en cours sur le site de Fula-Fula montre déjà en perspective ce que seront les résultats du travail présentement effectué par la commission sui generis du pouvoir en place, à savoir des résultats qui éloignent l’opinion nationale et internationale de la vérité sur le scandale qui noircit encore davantage la Majorité qui gouverne !
Moralité ? L’homme de la rue et tous les sages de notre collectivité nationale qui pensent comme lui conseillent d’arrêter vite la comédie pour partir d’une base saine qui permettrait de conduire à des résultats susceptibles d’édifier tout le monde sur ce qui s’est passé réellement à Maluku !
Le régime politique en place au pays doit comprendre sans plus tarder que Maluku est devenu désormais un symbole pour l’ensemble du peuple congolais, mieux une relique à préserver pour sa signification sentimentale, politique et historique.
Par Kambale Mutogherwa 
http://7sur7.cd/new/il-faut-vite-arreter-la-comedie/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire