Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

samedi 11 avril 2015

Kingakati : La MP va éventrer le boa ce dimanche !





Kingakati : La MP va éventrer le boa ce dimanche !


Une nouvelle rencontre de la Majorité présidentielle est prévue, ce dimanche 12 avril prochain à Kingakati autour du Chef de l’Etat et Autorité morale de cette plateforme politique. En effet, après le rendez-vous du dimanche 22 mars dernier à la ferme présidentielle, la situation s’est davantage détériorée.
Alors qu’à cette rencontre, l’échange se serait déroulé en toute liberté et indépendance d’esprit, la discipline n’aurait cependant pas été respectée quand bien même les linges sales ont été lavés en famille. L’appel du président de l’Assemblée nationale et Secrétaire exécutif de la Majorité a été foulé aux pieds.
La Majorité doit, de ce fait, tirer les conséquences de cette situation. Le dernier coup de gueule de Kyungu à Lubumbashi continue de préoccuper les membres de la Majorité sur la conduite à prendre. Pour rappel, à l’issue de son mini-congrès extraordinaire à Lubumbashi, l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo (Unafec) et président de l’Assemblée provinciale du Katanga, a annoncé qu’elle présenterait des candidatures à toutes les élections prévues, de la base au sommet dans les dix prochains mois.
Une façon pour le parti .du président de l’Assemblée provinciale du Katanga de cracher sur la Charte de la
Majorité présidentielle dont l’esprit stipule que les grandes options politiques sont validées par l’Autorité morale.
Première résolution importante de ces assises : l’Unafec décide de présenter un candidat à la présidentielle de 2016, en plus de ceux qui seront positionnés à tous les autres postes pour le cycle électoral.
Ce rendez-vous de l’Unafec s’est également appesanti sur la réforme administrative Les participants se sont prononcés contre le découpage territorial, le qualifiant de « précipité et d’arbitraire ». Ils exigent, de ce fait, que le gouvernement central restitue à chaque province, les 40% sur les recettes perçues au plan national.
De plus en plus, les voix s’élèvent pour des mesures disciplinaires à l’endroit des partis et regroupements politiques de la Majorité présidentielle qui ont délibérément violé la Charte de la MP. Raison pour laquelle, certains Poids lourds envisagent d’exclure les frondeurs à la base du malaise au sein de ladite plate-forme.
Il est également possible que la question du nouveau gouvernement soit évoquée à ce rendez- vous qui se veut celui de tous les enjeux pour le camp présidentiel. L’Autorité morale s’est résolue d’élargir, cette fois-ci, le cercle en réunissant des regroupements et partis politiques à Kingakati.

Par LP

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire