Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

samedi 11 avril 2015

MICHEL KABEYA REAGIT FACE AUX PROPOS DE LAMBERT MENDE...



MICHEL KABEYA REAGIT FACE AUX PROPOS DE LAMBERT MENDE...




" ...Souffrez Monsieur le Ministre, que je vous rafraîchisse la mémoire échaudée par la forfaiture macabre, relative à la découverte des fosses communes. 

Puis-je vous rappeler l'épopée " Lititi Mboka ", amplifiée par vous même, votre collègue Ministre de la Justice, dans le gouvernement auquel vous appartenez actuellement et un illustre homme politique décédé depuis, je cite feu Jean Nguz Karl I Bond, souvenez vous disais je, de la tournée de sensibilisation au près des médias occidentaux, dans le but exclusif de dénigrer votre ancien bienfaiteur, le Maréchal Mobutu et le défunt Gouverneur Koyagialo, d'avoir savamment orchestré, perpétré un massacre sur le Campus de l'Unilu en 1990, vous aviez tous soutenu que vous connaissiez les " charniers ", qui du reste n'ont jamais été indiqué. 

Vous réclamiez aussi qu'une enquête internationale soit diligentée à cet effet. Je me sens en droit de vous poser la question suivante ; 

Admettez vous avoir été instrumentalisé par l'étranger ? Reconnaissez-vous avoir menti intentionnellement aux peuple et au monde entier, dans le but de satisfaire vos égo toujours hypertrophiésSinon, où se trouvent ces charniers, 18 ans après la chute du Maréchal Mobutu, vous n'êtes toujours pas en mesure de nous éclairer quant à ce ? 

A l'inverse du cap sous examen, une forfaiture a été découverte et les faits parlent d'eux mêmes et plus vous vous justifiez en banalisant la mort de quelques " indigents ", plus vous croyez nous enfoncer dans le flou en magnant avec une dextérité le sophisme dont vous seul détenez le secret. 

J'imagine que vous vous posez la question de savoir ; pourquoi vous ? Simplement parce qu'on aura tort de juger les morts, par conséquent vous et votre collègue Alexis Tambwe Mwamba êtes indiqués pour répondre à ma préoccupation. 

Pourquoi avoir choisi Facebook ? C'est pour que personne n'en ignore et avant que votre collègue des NTIC, ne réédite son exploit d'il y a peu. 

J'ai choisi Facebook, parce que nous sommes épiés . Je suis certain que je serai complété dans ma démarche par d'autres compatriotes, indignés par l'arrogance de vos propos et le mépris qui caractérise votre langage envers " les Indigents ", parce que j'en suis UN! ..."


Michel Kabeya Biaye












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire