Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

jeudi 7 avril 2016

Troublantes révélations sur des milliards de dollars » déplacés » de la RDC : Le Parlement et la justice doivent vite agir






Des voix s’élèvent de plus en plus pour réclamer que lumière soit faite sur le pillage de diverses ressources alimentant les comptes bancaires de certain compatriotes à l’étranger 
Les ressources naturelles minérales et non minérales de la République démocratique du Congo font l’objet d’un pillage systématique, qui alimente les comptes bancaires de nombreux compatriotes à l’étranger !
Point n’est besoin d’évoquer ici les nombreux rapports publiés à ce sujet dans le passé par des panels d’enquête, dont les plus remarquables furent sans nul doute ceux présentés par des experts de l’Organisation des Nations Unies, mais qui n’ont pas été suivis d’effets.
Un heureux concours de circonstances fait que le monde épris de justice et d’équité revienne sur le même sujet, à travers une enquête très fouillée d’un groupe de journalistes d’investigations, qui ont publié ce que l’on surnomme désormais  » Panama papers « , montrant comment des activités extractives ou commerciales illégales exercées sur le territoire de la République vont alimenter les comptes de plusieurs compatriotes en milliards de dollars à l’étranger !
De plus en plus nombreux sont les Congolais qui ont pris et continuent de prendre connaissance desdites révélations, tout en se demandant pourquoi, malgré l’extrême gravité de faits ainsi portés à la connaissance du public, aucune structure officielle compétente ne s’avise de s’en servir pour agir contre les auteurs présumés des crimes dénoncés.
Le rapport établi cite plusieurs fois le cas de la RDC, qui a actuellement énormément besoin d’argent pour sa gouvernance, pendant que des milliards de dollars, qui lui ont été frustrés par le biais de nombreuses activités illégales, continuent à faire le bonheur d’une poignée d’individus (étrangers et nationaux) déjà bien identifiés !
La parole à Luzolo Bambi…
Que faire pour mettre la main sur ces énormes sommes d’argent qui devraient aider le pays à survivre à la crise qui de menace actuellement sur tous les plans ? L’opinion publique qui se mobilise autour de cette grave affaire de gros sous depuis le début de la publication des  » Panama papers  » est formelle : il faut absolument que l’Assemblée nationale, le Sénat et le ministère de la Justice se saisissent d’office du dossier ouvert à ce sujet, pour que les coupables soient punis et les milliards de dollars  » déplacés  » du pays pour l’étranger soient rapatriés sans autre forme de procès.
Et l’homme de la rue à Kinshasa de se demander avec angoisse : y a-t-il meilleure occasion que celle-ci pour le Conseiller spécial Luzolo Bambi de justifier sa présence aux côtés de Joseph Kabila ?
Par Bamporiki Chamira


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire