Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

lundi 19 mars 2012

Mbuji-Mayi : accrochages entre la Police et les FARDC, 4 morts

PAR RADIO OKAPI



Une vue aérienne de la ville de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï-Oriental (RDC).  Panoramio.com/Ph. VINCENT FrancoisUne vue aérienne de la ville de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï-Oriental (RDC). Panoramio.com/Ph. VINCENT Francois

Des échanges des tirs ont eu lieu dimanche 18 mars dans l’après-midi entre les éléments de la Police nationale congolaise (PNC) et ceux des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) aux environs du camp militaire Nsele dans la commune de Kanshi à Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental). Le bilan officiel de cet incident n’est pas encore connu mais certaines sources locales parlent de quatre morts, dont deux dans chaque camp.
D’autres sources avancent le chiffre d’une dizaine de morts dont deux civils. Ces sources comptent aussi plusieurs blessés parmi els victimes.
Des témoins rapportent qu’un bataillon des militaires est allé récupérer leur collègue arrêté pour un cas présumé de viol depuis vendredi 16 mars au sous-commissariat de la police installé à côté de l’Hôpital général de référence de Dipumba.
Ce groupe de militaires venu de Kamina pour la sécurisation des élections de novembre dernier a tabassé les policiers de garde du commissariat trouvés sur place. Ils ont tenté de ramener leur collègue militaire mais aussi un policier qu’ils ont fait prisonnier.
Ils ont croisé sur leur chemin une jeep du groupe mobile d’intervention de la Police nationale congolaise (PNC) et il s’en est suivi un échange des tirs entre les deux camps pendant plus d’une heure jusqu’au niveau de l’aéroport de Bipemba.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire