Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

mercredi 28 novembre 2012

En RDC, l'avancée du M23 accentue l'isolement de Joseph Kabila

"Le Rwanda, l'Ouganda, l'Afrique du Sud ou l'Angola n'aiment pas Kabila mais ce sont peut-être ses meilleurs alliés : au chaos, ils préfèrent un président faible qui leur sera redevable de sa survie", lâche un expert de la Monusco.

Joseph Kabila (à droite), en compagnie du président ougandais Yoweri Museveni (au centre) et de Paul Kagamé (à gauche).
Joseph Kabila (à droite), en compagnie du président ougandais Yoweri Museveni (au centre) et de Paul Kagamé (à gauche). | REUTERS/HANDOUT

Il n'y a guère que sur les banderoles déployées dans les rues de Kinshasa depuis le Sommet de la francophonie du mois d'octobre que l'on peut voir le président de la République démocratique du Congo (RDC) affichant, sous sa fine moustache, un grand sourire commercial. Dans un pays secoué à ses confins orientaux par une rébellion tenace, qui a humilié l'armée régulière, le temps n'est sûrement pas à la rigolade. Mais, qu'il soit grave ou rieur, le visage du président Kabila est d ...



L’accès à la totalité de l’article est protégé  

Joseph Kabila (à droite), en compagnie du président ougandais Yoweri Museveni (au centre) et de Paul Kagamé (à gauche).

En RDC, l'avancée du M23 accentue l'isolement de Joseph Kabila

Article de 1036 mots

http://www.lemonde.fr/international/article/2012/11/28/en-rdc-l-avancee-du-m23-accentue-l-isolement-de-joseph-kabila_1796925_3210.html



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire