Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

mercredi 29 janvier 2014

RDC: un enfant meure chaque minute suite à l’insalubrité

RDC: un enfant meure chaque minute suite à l’insalubrité
Le personnel de l’ONG catholique Caritas Congo est formé sur les objectifs du programme villages assainis du lundi 27 janvier au jeudi 30 janvier à Kinshasa. Ce programme gouvernemental vise à améliorer l’accès à l’eau potable et aux installations sanitaires pour lutter contre la morbidité et la mortalité liées aux maladies hydriques et au manque d’assainissement de base. Un enfant meure chaque minute en RDC de suite de ces maladies, selon le coordinateur du programme villages assainis au ministère de la santé, Dr Mavar Kwengani. Mis en place en 2006, le programme villages assainis ne consiste pas seulement à augmenter la couverture des communautés en matière d’accès à l’eau potable et à un assainissement adapté dans les milieux rural et périurbain. Ce programme s’occupe aussi de la sensibilisation de la population sur l’adoption de bons comportements urbains. Le coordinateur du programme villages assainis au ministère de la santé, Dr Mavar Kwengani a expliqué que ce programme est une réponse du gouvernement aux maladies hydriques et au manque d’assainissement de base qui représentent plus de 70% de problème de santé de la population. Selon lui les résultats sont déjà perceptibles : « Depuis 2012, nous avons atteint plus de trois milles villages déclarés assainis dans lesquels il n’y a pas de choléra, ni de poliomyélite, parce que ce sont des indicateurs qui sont les plus importants. Et maintenant, nous sommes passés à la deuxième phase. Nous ciblons à atteindre d’ici à 2017, plus de six milles villages et plus de neuf millions de personnes », a-t-il affirmé. Le Dr Mavar Kwengani s’est dit préoccupé de constater que plus de quarante-sept millions de Congolais n’utilisent pas des latrines améliorées, par conséquent plus deux millions d’enfants de 0 à 5 ans font la diarrhée, et trois millions souffrent du paludisme, sans compter l’épidémie de choléra qui ravage des villages entiers. http://www.onewovision.com/actu-rdc/RDC-un-enfant-meure-chaque-minute-suite-a-l-insalubrite,i-20140129-4dd7

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire