Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

lundi 6 janvier 2014

Mamadou Ndala était l'enfanf chéri du Pr Kabila dit Mende

Les combattants sont des sous-hommes ? Quid du M23 ?

Mende, porte-parole d'un gouvernement fantôme, ne fait que dévoiler l'idéologie dominante au sein des bouffons du roi: nier l' humanité à des congolais, en les traitant de sous-hommes, dévoile une idéologie génocidaire qui est en train de se mettre en place à Kinshasa, Lubumbashi, Kindu, Kisangani où des congolais sont tués en masse.

C'est extrêmement grave, venant de la bouche d'un prétendu "responsable politique" et rédacteur en chef de la "nouvelle radio des milles collines" qui est devenue la RTNC.

 Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Evil or Very Mad


Et en qualité de ministre d'un pays soit disant démocratique qu'il utilise de tels  propos ,quel gâchis!!! de  l'image de la RDC ,la honte .


Pour des raisons complexes j’ai toujours évité de parler de la personnalité de Mende ici mais là trop c’est trop !

En effet j’ai sans doute un peu honte de moi-même (j’eûs à le rencontrer chez lui obligé, dans ce cadre à la limite de la légalité, encore que dans le contexte, il m’était plutôt légitime de "coopérer" comme d’autres pour obtenir un (mon) dû  …) et surtout j'ai pitié de lui et de notre pays à parler donc de Mende...
Peu de gens de mon âge participent activement, je suppose, à ce forum sinon il y’en aurait qui auraient dû pratiquer bien tôt au moins une fois dans leur vie Mende au début des années 80 lorsqu’il était le (l’un des ? ) factotum du Ministre Djelo, mutetela comme lui (à propos, qu’est-il devenu depuis ?) autour des services officieux et mafieux que s’octroyaient à l’époque les dignitaires du régime mobutiste ( dites donc : l’octroi des bourses à l’étranger par exemple… !)…
Depuis Mende a fait son chemin et s’est illustré (en catimini ?) dans le marivaudage et le mercenariat politiques les plus dégradants (Ngbanda qui en connait un bon bout a commencé à les dévoiler…)

Alors lorsque je l’entends traiter les "combattants" de "sous-hommes", j’ai envie de gerber car cela sort de la bouche d’un homme qui vendrait père et mère pour de l’argent, un homme qui dans sa vie n’a fait preuve d’aucune conviction en se laissant acheter par le plus offrant, en vendant ceux de ses "frères opposants" dont il prétendait alors partager le combat… La preuve, écoutez-le avouer entre les phrases  sa vraie nature de mercenaire né : ramenant les comportements des autres aux siens, il ne peut admettre que quelqu’un revendique par conviction patriotique mais toujours comme il l’a, lui, toujours pratiqué, pour sa poche, pour un poste…
Quel exemple de sous-homme Mende représente-il lui-même alors, un homme sans conviction, un mercenaire prêt à courir tous les râteliers pour ses vils intérêts !!!

Ça me fait bizarre de l’affirmer un dimanche matin, le "Jour du Seigneur" pour une très large partie des croyants chez-nous, les chrétiens et pense je ne sais pourquoi à l’honnête Mamadu Mustafa Ndala, le musulman patriote intègre et déterminé à défendre sa Patrie jusqu’à son sacrifice ; s’il l’a pu le faire parce que aussi musulman çàd différent de ces chrétiens croyants de surface dont regorge aujourd’hui notre pays ? Passons…


Qu'on ne vienne surtout pas nous raconter des sornettes. Le Colonel Ndala a bel et bien été exécuté. Et qu'on ne nous présente pas des bouc-émissaires avec des officiers. Il est acquis qu'un général, même le Chef EMG ne pouvait pas de son propre chef, commanditer ou exécuter l'assassinat du Colonel Mamadou et ensuite essayer de le camoufler par un attentat des forces rebelles. Les ordres de l'exécution suivi du maquillage venaient de très haut.
Heureusement qu'il y a eu des hommes courageux qui ont vite écarté la piste des rebelles pour se focaliser sur l'attentat perpétré par nos propres forces.
Pour cela, souvenez-vous du meurtre de Floribert Chebeya qui a été maquillé par la Police Congolaise en drame passionnel. À ce jour, le Général Numbi est toujours protégé par Joseph Kabila.

Nous craignons sérieusement que pour le cas du défunt Colonel Ndala, toute la vérité ne soit pas divulguée. Comme toujours, il y aura des officiers qui seront sacrifiés, jugés et exécutés, non pas à cause de leur implication, mais au contraire, pour qu'ils se taisent à jamais.

Les derniers propos du comique Lambert Mende doivent faire sourire tant ils sont démagogues, trompeurs, mensongers et ridicules, venant d'un ministre du gouvernement.

Mais pourquoi donc «Joseph Kabila» doit-il se sentir obligé, par la bouche de Lambert Mende, à venir raconter que le Colonel Ndala était son fils chéri? Peut-il nous dire alors qui n'est pas le fils chéri dans l'armée congolaise?

En voulant systématiquement se justifier, on s'accuse effectivement des maux qu'on voudrait cacher. Ainsi, Lambert Mende, taisez-vous.


Un correspondant



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire