Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

mardi 12 avril 2016

Dialogue, l' agenda caché de Edem Kodjo désormais éventré
















Dialogue, l' agenda caché de Edem Kodjo désormais éventré





Le facilitateur Edem Kodjo opère contre les intérêts du peuple rd-congolais. Cet homme peu crédible a avoué son agenda caché avec Kabila. Il l'a dévoilé à l'occasion de son échange avec les mandataires de l'UDPS.
Des sources indiquent que lors des discussions avec le secrétaire général de l'UDPS Bruno Mavungu et le secrétaire national en charge des affaires extérieures Félix Tshilombo, ce fameux facilitateur a laissé entendre aux délégués de Tshisekedi, qu' à deux, c'est-à-dire: la majorité et l'UDPS représentent 80% de la population.
Pour cela, dit-il, ils peuvent à eux seuls gérer le pays sans le concours des autres forces vives, politiques et sociales de la République. S'agissant de la résolution 2277 du Conseil de sécurité de l'ONU, Kodjo -ce nouvel ennemi du peuple rd-congolais a déclaré que ce document ne le concerne pas. Il indique que quand il a été nommé, cette résolution n'existait pas.
"Madame la présidente de la commission africaine, m'a confié mission de faciliter un compromis politique pour la formation d'un gouvernement de transition", a fait savoir Edem Kodjo; argumentant que cette option a été prise au terme de différentes consultations pre-dialogue entre l' UDPS et la majorité.
Les consultations auxquelles les deux fils Tshisekedi, Félix et Christian ont joué un grand rôle. L' option d' un compromis politique pour un gouvernement de transition a été levée en présence notamment du directeur de cabinet de Kabila, Me Neemi et le président du Conseil d'administration de la Gécamines, Albert Yuma.
Quant à son comité préparatoire, Kodjo -qui mérite d'être chassé en RdC, a fait savoir qu'il sera composé de trente délégués. Douze délégués pour la majorité, six pour l' UDPS, trois pour les alliés de l'UDPS, trois autres pour les autres opposants enfin six pour la société civile.
SAMUEL MBUTA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire