Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

dimanche 17 août 2014

RDC: l’UDPS, le MLC et l’UNC créent une coalition de l’opposition à l’Equateur

RDC: l’UDPS, le MLC et l’UNC créent une coalition de l’opposition à l’Equateur

° http://radiookapi.net/actualite/2014/08/17/rdc-ludps-le-mlc-lunc-creation-une-coalition-de-lopposition-lequateur/

Les partis politiques de l’opposition implantés à l’Equateur ont mis en place une plate-forme pour barrer la route à toute initiative visant à réviser la constitution de la République. À l’issue de la réunion des comités fédéraux de ces partis, vendredi 15 août à Mbandaka (Equateur), les participants ont implanté une coordination provinciale de ces partis de l’opposition.

Cette coordination provinciale regroupe:
le MLC de Jean-Pierre Bemba
l’UDPS d’Etienne Tshisekedi
l’UNC de Vital Kamhere
le CDER de Jean-Lucien Busa.

Barthélémy Makambo Limbasa du MLC pilote cette coordination provinciale. Le poste de coordonnateur-adjoint est occupé par Sylvestre Mani-Tra de l’UDPS. Gérard Itamba Yengu de l’UNC en est le rapporteur et Moïse Mokonda, du Courant des démocrates rénovateurs, rapporteur adjoint.

Barthélémy Makambo a indiqué que cette plate-forme permettra à ces partis de l’opposition de se préparer aux enjeux politiques de l’heure. Il s’agit notamment de la révision de la constitution que la Majorité présidentielle (MP) voudrait opérer.

Pour ce faire, la coordination provinciale de cette plate-forme entend mener plusieurs actions de sensibilisation au niveau de leurs bases respectives pour barrer la route à ce projet. Le débat sur la révision de la constitution est relancé depuis la prise de position du PPRD, le parti présidentiel, qui se dit favorable à une modification de la loi fondamentale du pays.

Réviser la constitution, «c’est aussi la respecter», avait dit fin juillet dernier le secrétaire général du PPRD, Evariste Boshab Mabudj. Pour le parti présidentiel, cette révision peut se faire par voie référendaire."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire