Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

dimanche 10 avril 2016

La Belgique annule le titre de Docteur Honoris Causa proposé à Kabila










La Belgique annule le titre de 

Docteur Honoris Causa 

proposé à Kabila

Bruxelles- Belgique (PANA) -- Le ministre belge de la Défense, André Flahaut a reconnu "avoir commis une erreur politique", en proposant qu’un diplôme de Docteur Honoris causa soit décerné au président Joseph Kabila de la RD Congo, par l’Ecole royale militaire belge.
Dans une interview exclusive dans l'édition de mercredi du journal "La Libre Belgique", André Flahaut explique qu’il avait fait la proposition après concertation avec le Premier ministre, Guy Verhofstadt.
Selon le programme prévu, au cours de la cérémonie de remise du titre à Bruxelles, le président Joseph Kabila devait donner un cours aux étudiants de la prestigieuse académie royale militaire belge, "en qualité de professeur invité".
La nouvelle a provoqué l'ire des professeurs qui ont estimé que le président congolais ne mérite pas ce titre.
Certains membre du gouvernement parmi lesquels le ministre des Affaires étrangères, Karel de Gucht, ont montré leur irritation et ont fait pression sur le Premier ministre qui, en fin de compte, a demandé à son ministre de la Défense d’annuler le projet.
Dans l’interview à "La Libre Belgique", André Flahaut explique qu’il voulait remettre le titre au président Kabila en guise "de reconnaissance pour le chemin parcouru par le Congo depuis 2003".
Cette affaire a éclaté après l’annulation du projet d’une visite officielle du roi Albert II en RD Congo, au cours de laquelle, le souverain belge aurait dû présenter ses félicitations au président Kabila pour son élection à la magistrature suprême.
L’annulation de la visite royale a provoqué une grande déception du côté congolais.
Le gouvernement belge a décidé d’annuler la visite du roi Albert II en RD Congo, après les événements du 31 janvier et 1er février au Bas-Congo, où près de 140 fidèles d’un mouvement politico-religieux ont été tués par les forces de l’ordre, suite à une manifestation pour contester l’élection du gouverneur de cette province. 
14 mars 2007 16:50:00

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire