Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

dimanche 19 février 2012

La RDC accuse l’UE d’ingérence



La RDC accuse l’UE d’ingérence

Joseph Kabila, président de la RDC — © DR.


(AfriSCOOP) — Le gouvernement de la République démocratique du Congo a accusé vendredi l’Union européenne (UE) de s’ingérer dans les affaires intérieures de la RDC après que la délégation de l’UE en RDC eut fait une déclaration sur la marche des chrétiens de jeudi dernier.



« Nous sommes un Etat de même impérium que leurs Etats. Nous sommes indépendants depuis 1960 et nous n’avons pas de leçons à recevoir d’eux », a déclaré le ministre congolais de la Communication et des Médias et porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, cité par l’agence Xinhua.

Dans une déclaration publiée vendredi à Kinshasa, la délégation de l’UE a affirmé regretter l’interdiction de la marche qui devait se dérouler le 16 février, et la décision des autorités de couper les signaux de cinq chaînes de télévision et de radio.

Jeudi dernier, la police congolaise a empêché une marche des chrétiens catholiques à Kinshasa manifestation visait à exprimer le rejet des résultats des élections du 28 novembre 2011 et à exiger la démission du bureau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).
Les manifestants, réunis à la paroisse Saint Joseph de Kalamu, au centre de la ville, où devait partir la marche, ont été bloqués à l’intérieur de l’église par les forces de l’ordre, avant dêtre libérés grâce à lintervention de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco). Trois prêtres et deux religieuses ont été arrêtés.

http://www.afriscoop.net/journal/spip.php?article5100

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire