Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

dimanche 29 décembre 2013

LIBÉREZ DIOMI




Les anciens sages et pratiques scientifiques disaient : "Primum non nocere, (deinde curare)" = "D'abord ne pas nuire, (ensuite soigner)."
Plus philosophes, ils apostrophaient : "Primum vivere, deinde philosophari " = "D'abord vivre, après (et seulement après) philosopher"...
Tout malade souffrant d'AVC ou d'une "banale" céphalée nécessite de soins sinon c'est un délit pouvant aller jusqu'au crime (et plus d'"homicide involontaire" au moins) de "non-assistance à personne en danger" !

Depuis quand la prison est-elle devenue le lieu adapté pour soigner les malades (physiques et mentaux) ?
Quel risque y'a-t-il pour les autorités pénitentiaires et judiciaires de laisser subir des investigations et des soins à un inculpé dans un hôpital par ailleurs bien gardé par des sbires armés jusqu'aux dents ?
Alors il faut que le pouvoir nous dise clairement ce qu'il veut à Diomi : le laisser mourir en prison ?



Eliezer Ntambwe:
Malgre l intervention d Albert Moleka... 




... Martin Fayulu et de Pierre-Jacques Chalupa,


Eugène Diomi Dongala a été ramené en prison hier à 21h39 dans l état critique.

La rumeur selon laquelle Tshisekedi devrait parler hier était fausse.

La nomination du Général Kanyama au poste de commandant ville est aussi parmi l'actualité sans oublier l'incursion de l'Armée Ougandaise sur le sol congolais, situation qui préoccupe tout vrai congolais...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire