Digital clock

Pages vues le mois dernier

Translate

SACREBOPOL

vendredi 8 avril 2016

Panama Papers: Si Jaynet Kanambé "Kabila" s'expliquait sur sa fameuse fortune amassée en catimini et dévoilée au grand jour par des enquêteurs internationaux ?



Panama Papers: Si Jaynet Kanambé "Kabila" s'expliquait sur sa fameuse fortune amassée en catimini et dévoilée au grand jour par des enquêteurs internationaux ?



Alias Joseph Kabila est arrivé en République démocratique du Congo avec des bottes de jardinier et une kalachnikov en bandoulière, c'était en 1997 ! Seize ans après son usurpation et imposture sur le trône du Congo, l'incapacitaire de Kingakati a plus de 25 milliards de dollars américains planqués dans les îles Vierges britanniques. Alias Joseph Kabila a donc volé la République démocratique du Congo plus que le Maréchal Mobutu avec ses 32 ans de dictature féroce. Arriviste, parvenue Jaynet Kanambé "Kabila", la tante de celui qui trône par défi à la tête de la RDC, est arrivée au Congo avec des poux sur la tête, des chics aux pieds, habillée en haillons ! La voilà citée dans Panama Papers comme une africaine qui a amassé une fortune énorme au Panama, paradis fiscal. Comment Jaynet Kanambé "Kabila" qui a appris à écrire, lire et compter sur le tas, est aujourd'hui pillarde des ressources de la RDC ? Jaynet Kanambé "Kabila" a bénéficié de favoritisme, d'un régime d'imposture dont la fraude et enrichissement illicite est encouragée, soutenue et protégée.

Combien des députés de la RDC sont-ils capables avec leurs émoluments d'être cités dans Panama Papers ? Ce n'est pas pour la première fois, le silence assourdissant de la presse "Coupagiste" kinoise aux ordres sur l'affaire qui bouge le monde entier n'étonne personne. Des vuvuzélateurs, thuriféraires et fantomas du net qui soutiennent le régime d'imposture de Kinshasa se cachent car ils n'ont rien à dire. Ailleurs, des poursuites judiciaires sont lancés à l'encontre des contrevenants fiscaux. A Kinshasa, ni les parlementaires godillots habitués à se faire corrompre pour tripatouiller la Constitution pour permettre à demeurer éternellement sur le trône du Congo usurpé ne bronchent. Aucun député ni sénateur ne lève le petit doigt pour interpeller celle qui se prénomme Jaynet Kanambé "Kabila" ! Alors que les congolais pleuraient encore M'zée Laurent Désiré Kabila, la fameuse Jaynet Kanambé "Kabila" ouvrait un compte offshore de la société Keratsu Holding Limited qui, selon l’enquête, a été immatriculée à Niue, petite île du Pacifique, le 19 juin 2001, quelques mois après l’usurpation de son neveu alias Joseph Kabila sur le trône de la République démocratique du Congo.

On comprend aujourd'hui pourquoi alias Joseph Kabila, l'incapacitaire de Kingakati ne veut pas quitter le trône de la République démocratique du Congo malgré ses 16 ans de gestion calamiteuse. On comprend aussi que la RDC est pris en otage par un conglomérat des mafieux, pillards, criminels qui veulent s'éterniser pour mieux continuer leurs sales besognes. Existe-t-il une justice en République démocratique du Congo ? Pourquoi Jaynet Kanambé "Kabila" ne peut-elle pas être entendue ? C'est la RDC qui est victime du pillage de Jaynet Kanambé "Kabila", aucun magistrat congolais n'est à mesure de l'entendre ?(...)"



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire